Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : Un nouveau mécanisme Covax/BM pour accélérer l'accès des pays en dév…
Covid-19

Covid-19 : Un nouveau mécanisme Covax/BM pour accélérer l'accès des pays en développement aux vaccins

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

La Banque mondiale et le système Covax ont annoncé, lundi 26 juillet, leur intention d'oeuvrer pour accélérer l’accès des pays en développement aux vaccins contre le Covid-19 grâce à "un nouveau mécanisme de financement qui s’appuie sur le dispositif de partage des coûts mis au point dans le cadre du système de garantie de marché (AMC) coordonné par Gavi", l'Alliance pour les vaccins.

« Cela permettra aux pays participant à l’AMC d’acheter des doses supplémentaires en plus de celles entièrement subventionnées par les donateurs qu’ils reçoivent déjà grâce au mécanisme Covax », est-il précisé dans un communiqué conjoint.

Le mécanisme Covax « pourra acheter à l’avance des vaccins aux fabricants sur la base de la demande globale des pays, grâce aux financements apportés par la Banque mondiale et par les autres banques multilatérales de développement », explique la même source, relevant que « les pays en développement participants auront ainsi plus de visibilité sur les vaccins et les quantités disponibles ainsi que sur les délais de livraison, ce qui leur permettra de s’assurer plus tôt la fourniture de doses et donc d’élaborer et mettre en œuvre des plans de vaccination plus efficaces ».

« Ce mécanisme de financement important, rendu possible par la collaboration de la Banque mondiale et de Gavi autour du dispositif de partage des coûts de l’AMC, arrive à point nommé pour permettre au Covax de libérer des doses supplémentaires pour les pays à revenu faible ou intermédiaire », a expliqué le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi, cité dans le communiqué.

« Notre but est de maîtriser la pandémie de Covid-19, et les financements de la Banque mondiale nous permettront de nous en rapprocher à l’heure où nous nous employons à dépasser nos objectifs initiaux et à aider les pays à protéger une partie plus importante de leur population», a-t-il dit.

Ce mécanisme évolutif combine la capacité du Covax de négocier des accords d’achat anticipé avec les fabricants de vaccins et celle de la Banque mondiale de fournir des financements prévisibles aux pays pour l’achat et la distribution des doses, mais aussi pour investir dans leurs systèmes de santé en général, poursuit la même source, ajoutant que le nouveau mécanisme réduira les risques et incertitudes qui pèsent sur la demande et les capacités de financement des pays.

« L’accès aux vaccins reste le principal obstacle à surmonter par les pays en développement pour protéger leurs habitants contre les effets sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie de Covid-19 », a déclaré, pour sa part, le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

Et d’ajouter que « ce mécanisme assurera de nouveaux approvisionnements et permettra aux pays d’accélérer les achats de vaccins. Il assurera également la transparence sur la disponibilité, les prix et les délais de livraison des vaccins. Ce sont des informations cruciales pour la mise en œuvre des plans de vaccination nationaux ».
 

Les contenus liés

Les articles à la une