Plus de résultats
En ce moment
Maroc/Covid-19: Plus de 3.000 guides touristiques agréés bénéficient d'indemnit…
Tourisme

Maroc/Covid-19: Plus de 3.000 guides touristiques agréés bénéficient d'indemnités forfaitaires

2M.ma2M.ma

Un total de 3.202 guides touristiques agréés ont bénéficié jusqu'à présent d'indemnités forfaitaires octroyées par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus, a indiqué, mardi à Rabat, la ministre marocaine du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

Les guides touristiques bénéficient, depuis juillet 2020 et jusqu'en juin 2021, d'indemnités forfaitaires d’un montant de 2.000 DH, a rappelé Mme Fettah Alaoui, dans sa réponse à une question orale à la chambre des conseillers, relative à "la situation des guides touristiques en temps de la pandémie".

De même, la situation administrative de certains guides touristiques n’ayant pas bénéficié de l'indemnité sera régularisée, a-t-elle poursuivi.

Cette catégorie, indique la ministre, a grandement été affectée par la propagation de la Covid-19, en raison de l’absence de touristes étrangers, mettant en exergue l’importance d’intégrer le guide touristique dans le tourisme interne.

S’agissant des initiatives parlementaires, le ministère a positivement interagi avec la proposition de loi relative à la possibilité de passer de la catégorie de guide touristique des espaces naturels à celui des villes et des circuits touristiques, tout en introduisant des amendements de nature à faciliter l'exercice de ce métier, a souligné Mme Fettah Alaoui.

Par ailleurs, la ministre a passé en revue l’importance du métier de guide touristique pour le secteur, rappelant l’organisation d’une formation à distance au profit ces guides en vue réaliser la qualité escomptée.

Le Comité de veille économique (CVE) avait dernièrement annoncé que les mesures de soutien afférant aux huit contrats-programmes signés en janvier en faveur de certaines branches d'activités vulnérables, ont été prolongées au 30 juin prochain.

Il s'agit, en l'occurrence, des indemnités, des allocations familiales ainsi que l'Assurance maladie obligatoire (AMO) au profit des salariés relevant du secteur du tourisme, de la restauration, des activités des traiteurs et prestataires événementiels, celles des parcs d'attraction et de jeux, des crèches, des salles de sport privées au même titre que le secteur de la presse et des industries culturelles et créatives.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une