Plus de résultats
En ce moment
Covid-19: Le ministère de l'Economie dément les allégations annonçant un solde …
Economie

Covid-19: Le ministère de l'Economie dément les allégations annonçant un solde négatif du Fonds spécial

2M.ma2M.ma

Le ministère de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'administration dément "les allégations" contenus dans certains articles de presse qui "ont fait allusion à l’existence d’un solde négatif de 1,8 milliards de dirhams enregistré par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus", indique le ministère dans un communiqué. 

"Suite à la publication par le Ministère du bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de février, certains articles de presse ont fait allusion à l’existence d’un solde négatif de 1,8 milliards de dirhams enregistré par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus et qui s’explique, selon ces articles, par les dépenses induites suite à l’acquisition des vaccins contre la Covid-19 à hauteur de 1,7 milliards de dirhams", est-il rappelé.

"Le Ministère tient à démentir les allégations contenues dans lesdits articles qui reposent sur une interprétation erronée des données comptables publiées dans le bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de février", informe le communiqué.

"En effet, le solde publié au niveau dudit bulletin est considéré comme étant un solde de gestion, ne prenant pas en considération le solde reporté de l’année 2020. A fin décembre 2020, ce dernier se situe, en effet, à 5,3 milliards de dirhams", est-il expliqué.

"Sur cette base, le Ministère appelle à faire preuve de prudence face à ces allégations erronées et sans fondement, et affirme que la trésorerie nette disponible du Compte d’Affectation Spécial en question est positive et est évaluée à près de 3,5 milliards de dirhams. Ce qui signifie que ce compte dispose des fonds nécessaires pour acquérir les vaccins et pour honorer tous les engagements financiers de l'Etat qui relèvent de son champ d'intervention", conclut le ministère.

Les contenus liés

Les articles à la une