Plus de résultats
En ce moment
Gel hydro-alcoolique : Les conseils d'un médecin-spécialiste pour bien l'utilis…
Conseils santé

Gel hydro-alcoolique : Les conseils d'un médecin-spécialiste pour bien l'utiliser (Interview)

Le gel hydro-alcoolique est devenu le produit-phare et indispensable en cette période de pandémie du Covid-19.  Constitué à base d’alcool, il détruit les bactéries. Toutefois il peut avoir des effets immédiats pour certaines peaux fragiles entrainant des démangeaisons intenses voire de l’eczéma. Pourquoi certains gels hydro-alcooliques favorisent-ils des désagréments cutanés ? Pour en savoir davantage, 2M.ma a contacté Dr Ghita Assimi Guennouni médecin-spécialiste en dermatologie …Interview

Pourquoi  l’utilisation de certains gels hydro-alcooliques favorise-t-ils de l’eczéma ou autres désagréments cutanés ?

Il faut différencier entre la dermatite irritative et l’eczéma. La dermatite irritative c’est une inflammation locale de la peau. Cette dermatite est liée à l’utilisation répétée du gel hydro-alcoolique qui va rendre la peau un peu plus sèche et par la suite donner des rougeurs ou  des démangeaisons.

Par contre l’eczéma, c’est une allergie de contact à l’un des constituants du gel hydro-alcoolique, ça peut-être de l'aloe vera ou certaines huiles essentielles...etc. Les crèmes administrées au traitement de l’eczéma sont donc à base de cortisone. Les doses sont prescrites par le médecin traitant et doivent être respectées.

Quelle est la bonne technique d’utilisation du gel hydro-alcoolique ?

Tout d’abord les mains doivent être sèches, ensuite déposez une bonne noisette de gel au creux de la main. Puis on frictionne les mains à distance des narines, pour éviter l’inhalation d’alcool, ceci pendant 20 à 30 secondes, jusqu'à évaporation du produit. Enfin, on hydrate les mains à l’aide d’une crème hydratante pour éviter une dermatite irritative.

 

 

Pouvez-vous nous donner quelques conseils d’utilisation du gel hydro-alcoolique ?

Il est préférable de se laver les mains à l’eau et au savon. En l’absence de point d’eau, on utilise du gel désinfectant sans omettre d’hydrater les mains avec une crème émolliente.  

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une