Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus : les bonnes pratiques de la Corée du sud, tendance à la stabilisat…
Coronavirus

Coronavirus : les bonnes pratiques de la Corée du sud, tendance à la stabilisation

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le nombre de nouveaux cas d’infection quotidienne au Covid-19 est passé ce dimanche à 105 en Corée du Sud, portant le nombre total d'infections à 9.583, a indiqué l'agence de santé publique. Masques et tests de dépistages pour tous, traçage consenti des malades font partie des recettes qui ont permis au pays asiatique de baisser drastiquement le bilan des personnes atteintes du Coronavirus, sans aucune mesure de confinement général. 


Avec une population totale de près de 51 millions d'habitants, la Corée du sud, l'un des premiers touchés par le virus dès le 20 janvier dernier, en raison de sa grande proximité et du volume de ses échanges avec la Chine, ne déplore, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC), "que" 152 décès et 9583 personnes positives à la date du 29 mars (10.023 morts (889 en 24 heures) en Italie, 5.690 décès en Espagne et 2.314 morts et 37.575 cas confirmés en France au 29 mars 2020).


La Corée du sud reste le pays où le dépistage est ouvert à tous, y compris les personnes sans aucun symptôme. Selon des témoignages sur place "à pied, en voiture ou dans un laboratoire de son quartier, on peut faire le test en toute simplicité et sans attente". Prélèvement dans la bouche, un autre dans la narine, moins de 30 minutes on peut savoir si la personne est testée positive ou négative, indique-t-on. En 24 h le patient reçoit le résultat par SMS sur son portable. En 3 semaines le nombre de contaminés a été divisé par 10.


Quelques 15.000 dépistages sont effectués par jour, selon l'auteur d'un reportage sur les méthodes de la Corée du Sud pour gagner la bataille de la pandémie du Covid-19 diffusé sur TF1.

https://www.facebook.com/TF1leJT/videos/272700733721645/?t=0


La Corée du Sud a testé pas moins de 376.961 personnes depuis le 3 janvier, 4528 patients ont guéri et 4665 reçoivent encore actuellement des traitements, selon le décompte publié par Yonhap, la plus grande agence de presse en Corée du Sud.

Fortes de leur expérience lors des épidémies de Sras et de Mers, les autorités coréennes ont fait produire des kits de dépistage en grande quantité, que le pays exporte désormais en Europe, aux Etats-Unis et dans le Golfe.


Des fabricants de tests sud-coréens autorisés à les exporter aux Etats-Unis 
Trois fabricants Sud-coréens de tests destinés à détecter la contamination au nouveau coronavirus ont été autorisés à exporter leur production aux Etats-Unis, ont indiqué les autorités samedi.

Ces entreprises ont reçu une pré-autorisation d'urgence de l'administration américaine leur permettant de commercialiser leurs tests aux Etats-Unis, a indiqué le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, sans nommer ces entreprises.

Le président sud-coréen Moon Jae-in avait déclaré cette semaine que son homologue américain Donald Trump avait demandé la fourniture de tests. La Maison Blanche n'a pas confirmé. Selon M. Moon, Donald Trump lui avait promis son aide pour obtenir les autorisations nécessaires de l'administration américaine, croit savoir l'AFP, soulignant q'un  fabricant sud-coréen lui a déclaré cette semaine produire 350.000 tests par jour, et être sur le point de passer à un million de tests par jour.


La Corée du Sud a renforcé la distance sociale jusqu'au 5 avril pour contenir la propagation du virus qui a émergé en Chine à la fin de l'année dernière.

Le gouvernement a demandé aux citoyens de rester chez eux et de s'abstenir de toute activité susceptible de provoquer des contacts étroits dans des lieux fermés, comme les rassemblements religieux et les activités sportives en salle.

La Corée du Sud a imposé une période de quarantaine de deux semaines et des tests de dépistage du virus pour tous les visiteurs à long terme en provenance d'Europe, quels que soient les symptômes, afin de contenir les cas de virus importés.


 

Les contenus liés

Les articles à la une