Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus: l’Allemagne s’attend à une situation plus difficile dans les mois …
Covid-19

Coronavirus: l’Allemagne s’attend à une situation plus difficile dans les mois à venir

2M.ma2M.ma

Après avoir connu une stabilisation remarquable de la propagation du virus durant l’été, l’Allemagne revoit son bilan à la hausse tout comme ses voisins du continent. Le pays a enregistré samedi le bilan le plus lourd depuis avril dernier avec plus de 2297 nouvelles infections. 

En Allemagne, le bilan est très lourd. Selon l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, plus de 271.415 testés positifs et de 9.384 décès  ont été enregistrés en début de la pandémie. La Rhénanie du nord-Westphalie, la région la plus peuplée d'Allemagne, et la Bavière sont les deux divisions administratives les plus touchés par le virus, avec chacun environ 65 000 cas officiellement recensés.

Des chiffres qui ont alarmé les virologues allemands qui mettent en garde contre les rassemblements et le relâchement et prévoient des jours difficiles.

« Le virus se répand différemment maintenant et dans des populations qui ne sont pas faciles à atteindre. Les jeunes se font dépister rarement car ils présentent généralement des symptômes plus légers », déclare Christian Drosten, directeur de l'Institut de virologie de l'hôpital de la Charité à Berlin aux médias allemands.

Et d’ajouter que les fêtes et les autres activités sociales sont des endroits de contamination maximale et qui sont pourtant toujours maintenus. «Leur annulation est le plus grand défi du pays durant les prochaines semaines»,a-t-il ajouté. 

Lire aussi : Covid-19 : Le point sur la pandémie dans le monde, l'Allemagne et la France durcissent leurs restrictions

Notons qu’il est visiblement difficile d’instaurer des mesures de prévention en Allemagne ; le mois dernier 40.000 personnes sont descendues dans la rue pour protester contre les gestes barrières instaurés par le gouvernement , notamment le port de masques dans les écoles et lieux publics.

Dans ce sens, le directeur de l'Institut de virologie met en garde contre les « corona sceptiques » et s’inquiète de l’évolution du virus dans le pays. Il estime qu'une grande partie de la population devra continuer à porter un masque et à respecter la distanciation sociale, même après le coup d’envoi des vaccinations.

Pour rappel, l’Allemagne a pris des mesures précoces pour endiguer le virus durant le printemps ; les écoles et magasins ont fermé leurs portes pendant deux mois et les grands événements culturels et sportifs ont été annulés.

Il est à souligner que plus de 30,5 millions de cas d’infection au nouveau coronavirus ont été diagnostiqués dans le monde ce samedi 19 septembre.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une