Plus de résultats
En ce moment
COP26 : 23 pays engagés pour éliminer le charbon de leur production énergétique
Energies renouvelables

COP26 : 23 pays engagés pour éliminer le charbon de leur production énergétique

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 Après l'engagement d'une quarantaine de pays en faveur de la "déclaration de transition du charbon vers l'énergie propre", le président de la COP26, Alok Sharma, a indiqué jeudi que "nous arrivons au moment où nous renvoyons le charbon aux livres d'histoire".

Au moins 23 États ont pris de nouveaux engagements pour éliminer progressivement charbon de leur production énergétique, notamment l'Indonésie, le Vietnam, la Pologne, la Corée du Sud, l'Égypte, l'Espagne, le Népal, Singapour, le Chili et l'Ukraine. Dans cette déclaration, ces pays se sont également engagés à développer de l'énergie propre et à assurer une transition équitable vers l'abandon du charbon. Ces annonces font suite à un effondrement du financement du charbon, les nations développées ayant promis un nouveau soutien pour aider les pays en développement à passer aux énergies propres. Dans ce sens, le secrétaire d’État britannique aux entreprises, Greg Hands, a indiqué qu'il est nécessaire de "mettre les financements publics du bon côté de l'histoire".

Plusieurs banques et institutions financières ont également pris des engagements "historiques" jeudi dans le cadre des travaux de COP, en promettant de mettre fin au financement du charbon à l'état brut. En outre, un groupe de 25 pays, dont l'Italie, le Canada, les États-Unis et le Danemark, ainsi que des institutions financières publiques, ont signé une déclaration commune dirigée par le Royaume-Uni, dans laquelle ils s'engagent à mettre fin au soutien public international au secteur de l'énergie fossile d'ici à la fin de 2022 et à privilégier le soutien à la transition vers une énergie propre.

Les contenus liés

Les articles à la une