Plus de résultats
En ce moment
Cinéma/Maroc : Un réseau d’acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit…
Cinéma

Cinéma/Maroc : Un réseau d’acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour

2M.ma2M.ma

Un réseau d'acteurs pour la promotion de la culture des droits de l’Homme par le cinéma a été créé récemment à l’initiative de l'association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l'Homme (ARMCDH).

Ce réseau a vu le jour à l'issue d’une rencontre de présentation du premier guide pour la promotion de la culture des droits de l’Homme et de la citoyenneté à travers le cinéma, initié dans le cadre du projet "Le cinéma plateforme pour l’éducation aux droits de l’Homme et la citoyenneté" (2018-2021), indique l’ARMCDH dans un communiqué.

Cette rencontre a été l’occasion de donner la parole aux différents contributeurs du guide pour intervenir sur son contenu, ainsi que sur la dynamique de sensibilisation aux droits de l’Homme à travers la culture, relève la même source.

Les différents intervenants ont ainsi formulé un certain nombre de recommandations pour consolider et appuyer les actions des clubs de la citoyenneté et des droits de l'Homme. Il s'agit notamment de mettre en place un cadre légal d’intervention des clubs de la citoyenneté et des droits de l’Homme, d'appuyer ces clubs du point de vue logistique et organisationnel et de développer une annexe du guide qui explique les concepts relatifs à la citoyenneté et les principes des droits de l’Homme.

Il s'agit également de développer un annuaire régional des acteurs dans le domaine du cinéma qui peuvent intervenir auprès des clubs de la citoyenneté et des droits de l’Homme, d'organiser des formations sur la base du guide afin de mettre en pratique son contenu et l’améliorer et de mettre en place une charte éthique de travail des acteurs dans la promotion de la culture des droits de l’Homme via le cinéma, notamment en ce qui concerne la relation avec le public.

Selon le communiqué, cette réunion a, par ailleurs, permis aux acteurs associatifs partenaires du projet notamment le Centre culturel les étoiles de Sidi Moumen et le Connect institut, de témoigner de leurs expériences et défis dans l'organisation des événements ainsi que la mobilisation du public.

Elle a également été l'occasion pour les responsables des ciné-clubs de mettre en avant l’impact quasi immédiat des projections débat dans la mobilisation de l’esprit critique des élèves, l’interpellation de leur curiosité, ainsi que leur implication dans le débat.
 

Les contenus liés

Les articles à la une