Plus de résultats
En ce moment
Chichaoua : vers la réalisation de deux projets d'approvisionnement en eau pota…
Eau potable

Chichaoua : vers la réalisation de deux projets d'approvisionnement en eau potable en milieu rural

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Dans le cadre des efforts visant à lutter contre la pénurie des ressources hydriques au niveau de la province de Chichaoua, il a été procédé au courant de cette semaine au lancement des travaux de réalisation de deux projets phares visant à assurer un meilleur approvisionnement en eau potable des communes rurales de M'zoudia et de Guemassa.

D'un montant global de 12 millions de DH (6 millions de DH pour chaque projet), ces projets menés par l'Office Nationale de l'Eau Potable et de l'Electricité (ONEE) portent sur l'alimentation de ces deux communes en eau potable, à travers leur raccordement à la conduite régionale en provenance du barrage Abou El Abass Essabti.

L'objectif de ces deux infrastructures est d'améliorer les conditions d'accès à l'eau potable des populations rurales au niveau de cette province, et de combler le déficit hydrique, dont souffrent ces deux zones, en raison de la succession des années de sécheresse caractérisées par un déficit pluviométrique et la baisse des réserves en cette denrée vitale.

Ainsi, à la commune rurale de Guemassa, le gouverneur de la province de Chichaoua, M. Bouabid El Guerrab et la délégation l'accompagnant, a donné le coup d'envoi des travaux de réalisation du projet d'approvisionnement en eau potable de ladite commune, via son raccordement à la conduite régionale alimentant la ville de Chichaoua sur un linéaire de 11 km, en provenance du barrage Abou El Abass Essabti.

D'un coût global de 6 millions de DH, financé par la Banque Allemande pour le Développement (KFW), avec le concours de la Commune territoriale de Guemassa, ce projet consiste à alimenter le réservoir existant, via une station de reprise ce qui permettra d'alimenter le chef-lieu de la commune ainsi que les 20 villages avoisinants.

Ce projet se veut d'une grande importance, sachant que l'approvisionnement de ladite commune en cette denrée vitale avait été lancé en 2014 et a connu des difficultés lors de son démarrage, en dépit de la tenue d'une série de réunions de concertation avec la commune, la société civile, et l'autorité locale, afin de trouver des solutions appropriées à cette problématique.

A la commune rurale de M'zoudiya qui connait également un grand déficit hydrique, avec une régression notable au niveau des réserves en eau sous-terraines, M. El Guerrab a donné, courant cette semaine, le coup de démarrage des travaux de réalisation du projet de renforcement de l'approvisionnement de cette commune en eau potable.

D'un montant global de l'ordre de 6 millions de DH financés par la KFW, ce projet s'inscrit dans le cadre du programme de renforcement de l'approvisionnement en eau potable du monde rural en eau potable, mis en oeuvre par l'ONEE.

Le projet dont la durée de réalisation s'étend sur six mois, consiste à raccorder le chef-lieu de la commune de M'zoudia à la conduite régionale en provenance du barrage Abou El Abass Essabti via une conduite de raccordement sur une longueur de 24 km, ce qui permettra d'alimenter aussi les 5 douars avoisinants.

Les contenus liés

Les articles à la une