Plus de résultats
En ce moment
Casablanca/Possession de matières explosives: Ouverture d'une enquête judiciair…
Faits divers

Casablanca/Possession de matières explosives: Ouverture d'une enquête judiciaire contre trois individus

2M.ma2M.ma

La brigade de la police judiciaire du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca, a ouvert, mercredi après-midi, une enquête judiciaire, sous la supervision du Parquet compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de l'implication de trois individus, dont deux mineurs, dans une affaire de possession de matières explosives et leur utilisation dans la préparation de fumigènes et de feux d’artifice artisanaux, susceptibles d'être utilisés dans des actes de hooliganisme.

Les services de la sûreté nationale ont entamé mercredi les procédures de constatation des traces de déclenchement d'un incendie résultant d'une légère explosion dans un appartement inhabité situé à "Al Azhar", au quartier Al Bernoussi à Casablanca, a indiqué, dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Ces procédures ont permis la saisie d'un sac en plastique contenant des quantités de nitrate de potassium, de l'eau de javel, d'une bonbonne de gaz de petite taille, de 67 paquets remplis d'explosifs, ainsi que de 33 paquets vides susceptibles d'être exploités dans la fabrication et l'emballage de fumigènes et de feux d’artifices de fabrication artisanale, ajoute la même source.

Les intenses recherches et les investigations sur le terrain ont permis d'identifier et de localiser trois individus parmi ceux présents dans l'appartement au moment de l'incident, relève la DGSN, notant qu'ils appartenaient tous à une faction de supporters d'une équipe sportive casablancaise.

Les trois mis en cause, qui ont été appréhendés dans une clinique où ils s'étaient rendus pour recevoir les soins nécessaires suite à des brûlures involontaires, ont été placés sous surveillance médicale, en attendant de les soumettre à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances et les ramifications de ces actes criminels, et d'interpeller l'ensemble des personnes impliquées dans cette affaire, conclut la DGSN.


 

Les contenus liés

Les articles à la une