Plus de résultats
En ce moment
Casablanca: Noureddine Miftah élu président de la FMEJ
presse

Casablanca: Noureddine Miftah élu président de la FMEJ

2M.ma/MAP2M.ma/MAP

Le directeur de l'hebdomadaire "Al Ayam", Noureddine Miftah, a été élu, à l'unanimité, à la tête de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) au cours d'une assemblée générale extraordinaire tenue vendredi à Casablanca.

Au début de cette assemblée, Mme Bahia Amrani, directrice de l'hebdomadaire "Le Reporter", a présenté sa démission de la présidence de ce regroupement professionnel.  

Dans une déclaration à la presse, M. Miftah s'est félicité de la confiance placée en lui à nouveau par les membres de la FMEJ, après avoir occupé le même poste durant trois mandats consécutifs entre 2011 et 2018. 
Cette assemblée intervient dans un contexte difficile pour le secteur des médias, quoique des opportunités puissent naître des moments d'adversité, a-t-il dit, notant à cet effet que la crise actuelle a rappelé la nécessité de fédérer les efforts des différents opérateurs concernés pour redorer le blason de la presse nationale.

"La presse nationale souffre, aujourd'hui, sur les plans économique, social, mais en termes d'impact. Ces questions sont actuellement au cœur des débats au sein de la Fédération", a ajouté M. Miftah.

L'assemblée générale extraordinaire, qui a rassemblé 56 des 80 membres de la FMEJ, a pris acte "des progrès notables" des chantiers en cours, au moment où les futurs projets devraient être mis en oeuvre selon une approche participatif avec l'implication de l'ensemble des acteurs.

Lauréat de l'Institut supérieur de journalisme (ISJ) au début des années 1980, Nourredine Miftaha a vécu plusieurs expériences professionnelles durant sa carrière, qui va connaître un tournant, en 1998, avec le lancement de l'hebdomadaire "Assahifa", un projet phare de la presse nationale à cette époque, dont il fut la cheville ouvrière. Quatre ans plus tard, il va fonder "Al Ayam".

Les contenus liés

Les articles à la une