Plus de résultats
En ce moment
Baisse de l'indice de confiance des ménages marocains au T4-2019
Economie

Baisse de l'indice de confiance des ménages marocains au T4-2019

2M.ma2M.ma

Au 4ème  trimestre de 2019, quelque 43% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 34% un maintien au même niveau et 23% une amélioration, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans une note d'information sur les résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages au terme de l'année 2019.

L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur la perception de l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et la situation financière des ménages, s'est établi, au T4-2019, à 77,8 points au lieu de 79,8 points en 2018 et 74,8 points enregistrés le trimestre précédent, indique le HCP.

Le solde d'opinion sur l'évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 20 points, contre moins 20,2 points au trimestre précédent et moins 13,3 points au même trimestre de 2018.

 

Ainsi, 28,8% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois. Au moment où  44,5% espèrent un maintien au même niveau et 26,7% à une amélioration.

Le solde d’opinion relatif à cet indicateur passe à moins 2,2 points au lieu de moins 3,7 points le trimestre précédent et 9 points le même trimestre de l’année 2018.

S’agissant de la perception de l’évolution du chômage, 79,5% contre 7,9% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois, fait savoir la HCP tout en précisant que le solde d’opinion est resté négatif à moins 71,6 points contre moins 71,8 points un trimestre auparavant et moins 70 points un an auparavant.

 



Pour ce qui est de l’achat de biens durables, quelque 55,6% contre 26,3% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour « effectuer des achats de biens durables ».

L’enquête fait également ressortir que 65,6% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 30,4% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4% affirment épargner une partie de leur revenu.

 


Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 31,4% contre 9,3% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée.

S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 27,6% contre 11,7 % des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière.

 

Les contenus liés

Les articles à la une