Plus de résultats
En ce moment
Aquaculture: appel à manifestation d'intérêt pour l’accompagnement de projets i…
Pêche maritime

Aquaculture: appel à manifestation d'intérêt pour l’accompagnement de projets innovants à Souss-Massa

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

Agadir Haliopôle Cluster (AHP) vient de lancer un appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour l’accompagnement de projets innovants dans le domaine de la pêche, de l’industrie de transformation et de l’aquaculture au niveau de la région de Souss-Massa.

Ouvert jusqu’au 30 novembre prochain, cet AMI vise à encourager l’entrepreneuriat dans sa dynamique d’innovation et concrétiser des projets novateurs, indique un communiqué de l’AHP.

Cet AMI s’adresse aux différents porteurs de projets afin de les accompagner à affiner leurs idées, à identifier leurs besoins et les accompagner sur le plan technique et financier pour la concrétisation de leurs projets.

Cette initiative vient pour accompagner l’essor que connaît le secteur de l’aquaculture au niveau de la région Souss-Massa qui aspire à devenir un véritable pôle en la matière, selon la même source.

La sélection des équipes se fera par une commission constituée par les membres de l’AHP et d’autres partenaires. Elle sera chargée d’évaluer les différentes candidatures, et d’apprécier les projets proposés par le billais de la grille d’évaluation.

L’AHP, pôle de compétitivité de Souss-Massa pour la pêche et l'industrie de transformation des produits de la mer, fédère des entreprises et des instituts de recherche et de formation pour faciliter l'émergence des projets collaboratifs sur toutes les innovations qui visent la valorisation des produits aquatiques.

Ce pôle ambitionne de développer et de mettre sur le marché de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée.

La région de Souss-Massa dispose d'importants atouts et potentialités permettant de promouvoir un développement durable de l’activité aquacole. Le potentiel de production aquacole, corrélé aux atouts environnementaux de la région, est de 81.000 tonnes sur une superficie 4 110 ha, érigeant le secteur en un véritable créneau de développement économique.

Actuellement, quelque 2 805 hectares sont disponibles, répartis sur 187 unités de production, pour la réalisation de projets de fermes aquacoles comprenant la conchyliculture et l’algoculture.

Les contenus liés

Les articles à la une