Plus de résultats
En ce moment
Agadir abritera les 20 et 21 décembre les premières Assises de la régionalisati…
Société

Agadir abritera les 20 et 21 décembre les premières Assises de la régionalisation avancée

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP
Modifié le

La ville d'Agadir accueille les 20 et 21 décembre 2019 les premières Assises nationales de la régionalisation avancée, co-organisées par le ministère de l’Intérieur et l’association des régions du Maroc.

Ces Assises ont pour objectifs de partager les éléments d'évaluation relatifs au bilan général de la mise en oeuvre de la régionalisation avancée, identifier les principaux points pour réaliser un saut qualitatif sur la voie de la concrétisation de la régionalisation avancée, promouvoir une meilleure mise en oeuvre de la Charte de déconcentration administrative, mettre la lumière sur les réalisations et les défi et échanger les meilleurs pratiques et des expériences innovantes.

Au programme de ces Assises figurent six ateliers portant sur les objectifs de la régionalisation, dont la production de la richesse matérielle et immatérielle, la création d'emplois, la promotion du développement intégré et durable, la réduction des inégalités spatiales et sociales, la réussite du pari de la bonne gouvernance territoriale et la consécration de la démocratie participative.

Ainsi, les ateliers seront axés sur "le développement régional intégré : entre la réduction des inégalités spatiales et le défi de la compétitivité et de l'attractivité des investissements", "la gouvernance financière et la problématique de financement des régions: défis et perspectives", "la déconcentration administrative et la contractualisation: les fondements d'une bonne gouvernance pour la gestion territoriale des affaires publiques", "les attributions de la région: un défi au cœur du processus de la régionalisation avancée, "la démocratie participative: un levier pour l’implémentation participative de la régionalisation avancée", et " l’administration régionale et le nouveau modèle de la gestion".

La rencontre connaîtra la présence d'environ 1.400 participants, notamment des élus, des représentants de divers secteurs ministériels, des institutions constitutionnelles et des institutions publiques, des universitaires, des experts nationaux et internationaux et des acteurs de la société civile, en particulier des représentants des comités consultatifs créés auprès des conseils régionaux.

L'organisation de cette rencontre s'inscrit dans le contexte de l'adoption par le Maroc du système de décentralisation comme choix stratégique et cadre de consolidation de la démocratie locale et l’approche participative, et de l'élaboration de stratégies et de politiques publiques en vue de parvenir à un développement global et durable basé sur la mobilisation des ressources et les qualifications territoriales.

A cet égard, la régionalisation avancée est un chantier de réforme structurelle profonde et un atelier stratégique qui incarne les Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, qui attache une grande importance à la mise en œuvre optimale de toutes les composantes de ce chantier et a appelé tous les acteurs à "agir avec plus de célérité dans le domaine de la régionalisation avancée car sa mise en œuvre pleine et entière apportera des réponses tangibles aux demandes sociales, aux attentes en développement qui s’expriment dans les différentes régions du Royaume".

 

Les contenus liés

Les articles à la une