Plus de résultats
En ce moment
Le 11è festival Ciné-Université prévu du 20 au 24 octobre à Casablanca et Moham…
Festivals

Le 11è festival Ciné-Université prévu du 20 au 24 octobre à Casablanca et Mohammedia

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le cinéaste Younès Reggab, fils de feu Mohamed Reggab, présidera le jury de la compétition officielle des court-métrages produits par les ciné-clubs, dans le cadre de la 11ème édition du festival "Ciné-Université", prévue du 20 au 24 octobre à Casablanca et Mohammedia et qui rendra hommage à feu Noureddine Sail.

Selon les organisateurs, le jury de cette compétition est composé aussi de la comédienne Najat Louafi et des membres de la Fédération nationale des ciné-clubs du Maroc (FNCCM) représentant les ciné-clubs de Khouribga, Beni Mellal, et Ouarzazate.

Il s'agit de Belmjid Toumert, poète, critique de cinéma et président du secrétariat permanent du festival international du cinéma africain de Khouribga, Amina Sibari, romancière, critique de cinéma et présidente du festival Tasmit de cinéma et de critique de Beni Mellal et de Sara Hrouf, lauréat de l’Institut spécialisé dans les métiers du cinéma et de la télévision (ISMC) de Ouarzazate.

Dans un entretien à la MAP, le président de la FNCCM, Abdelkhalek Belarbi, a précisé que cette compétition porte le nom de feu Mohamed Reggab en signe de consécration d’une culture de reconnaissance pour la génération fondatrice du projet cinématographique national.

Et de relever à cet égard que Mohamed Reggab représente une figure de proue ayant porté un projet de cinéma national grâce à sa vision dans le domaine cinématographique.

Les prix de la compétition concernent : le Grand Prix ou prix Mohamed Reggab, le prix spécial du jury ou prix Mohamed Dehhane, le prix de la mise en scène ou prix Abderrezak Fakhr Ghazi, le prix du scénario ou prix Mohamed Arious, et le prix d’interprétation ou prix Mohamed Bastaoui.

Cette 11è édition du festival "Ciné-Université" est organisée avec le soutien du Centre cinématographique marocain (CCM), et en partenariat, pour la première fois, avec la faculté des lettres et des sciences humaines de Ben Msick (université Hassan II à Casablanca).
 

Les contenus liés

Les articles à la une