Plus de résultats
En ce moment
Psychologie: Les femmes sont les plus touchées par le trouble d’anxiété général…
Sabahiyate

Psychologie: Les femmes sont les plus touchées par le trouble d’anxiété généralisée (TAG)

Le terme parait très scientifique  parait rare et compliqué, mais le TAG est un trouble anxieux très répandu. Il touche plus de femmes que d’hommes, 6% d’entre elles sont concernées.  Ses symptômes sont faciles à identifier. Dr Loubna BOUHAOULI, spécialiste en psychiatrie,  en énumère les principaux signes et les différents moyens de prise en charge dans ce numéro de Sabahiyate :

Le trouble anxieux généralisé se caractérise par une inquiétude, peu et ou panique démesurée et permanente. Les personnes touchées sont souvent angoissées à l’idée qu’un malheur leur arrive ou frappe leurs proches. Un survoltage qui n’est pas sans conséquences sur la santé mentale et physique précise la spécialiste.

Constamment sous l’emprise du stress, les sujets présentent un taux élevé e cortisol (hormone du stress) ce qui provoque une arythmie cardiaque (palpitations), une hypertension artérielle (haute pression sanguine, de fortes migraines… Il faut savoir que les crises d’angoisse commencent très tôt et s’intensifient avec l’âge où l’on devient plus vulnérable et plus sensible.

Une transmission intergénérationnelle ?

Ce trouble peut s’accentuer et donner lieu à un trouble de panique ou déclencher une dépression pour devenir une maladie à part entière. Les épisodes d’anxiété ont une influence importante sur la vie et l’entourage des patient(e)s. Souvent ce trouble (craintes exagérées) est transmis des parents aux enfants (particulièrement de la mère à la fille).

«Mieux vaut prévenir que guérir»

Dès l’apparition des premières crises d’angoisses, Dr BOUHAOULI insiste sur l’importance de consulter un médecin spécialiste qui après un premier interrogatoire peut déterminer l’origine de cette peur. Après le facteur génétique, d’autres pistes sont prises en compte tels que les facteurs environnementaux pour définir les causes. Généralement, les spécialistes ont recours à la thérapie cognitivo-comportementale pour soigner les troubles anxieux. Parfois la psychothérapie peut être complétée en parallèle par un traitement médicamenteux pour obtenir des résultats satisfaisants.

  • Lire aussi: 

Psychologie: "Le trouble panique, plus de peur que de mal" !

 

Les contenus liés

Les articles à la une