Plus de résultats
En ce moment
Histoire

"Kan Ya Mkan": Tazeroualet, le fief de Sidi Ahmad Ou Moussa (Replay)

Sidi Ahmad Ou Moussa, est l’un des Saints les plus influents du Souss… Son sacro-saint sanctuaire à Tazeroualt, dans les montagnes de l’Anti-Atlas, particulièrement populaire dans la région du Sud, est aujourd’hui une destination prisée de fidèles soufis à travers le Royaume. «Kan Ya Mkan» du samedi 13 février,  remonte le temps et nous plonge dans l’histoire de ce petit royaume berbère indépendant du XVIe qui doit son rayonnement à Sidi Ahmad Ou Moussa…

Originaire d’Ida Oussemlal, tribu berbère de l’Anti-Atlas, Sidi Ahmad Ou Moussa de son nom complet Abou Al-Abbas Ahmed-Ou-Moussa Al Jazouli Al Semlali,  décida de s’installer Tazeroualt en l’an 910 de l’hégire (XVIe Siècle) après une quête spirituelle qui aura duré plus de 30 ans.

Il y fit construire une école traditionnelle à laquelle il donna le nom de «Zaouiya». Un lieu de culte mais surtout un lieu de savoir et  dont la vocation initiale fut dédiée à l’apprentissage du Saint Coran et à l’enseignement de ses sciences du Coran.

La  Zaouia devint une référence du soufisme sunnite et sa notoriété et telle qu’elle attira les disciples et Mourides des différentes «Tariqâ» (confrérie) de la mystique musulmane. Ce qui contribua largement à l’essor économique de Tazeroualt notamment grâce à la popularité du Moussem annuel. Son âge d’or, elle le connaîtra sous son petit-fils Les conquêtes de son arrière-petit-fils Sidi Ali Boudemiaâ.

 

Les contenus liés

Les articles à la une