Plus de résultats
En ce moment
Parcours

J’ai tant de choses à vous dire: Fatna EL BOUIH, une femme de courage et de caractère, jeudi à 22h45

2m.ma2m.ma

Militante de la première heure, Fatna EL BOUIH a fait de la cause féminine son cheval de bataille. Ex-détenue politique durant les années de plomb (17 mai 1977), son combat pour les droits humains se poursuit en faveur de la dignité des prisonniers à travers l’amélioration des conditions de détention et la réinsertion socio-professionnelle.

Libérée le 23 mai 1982, après 5 longues années de réclusion, d’injustice et d’humiliation marquée par son passage, sept mois, au tristement célèbre centre de torture Derb Moulay Cherif sous une fausse identité, celle d’un homme de surcroît «Rachid» ainsi que les nombreux transferts dans différents centre de détention du Royaume (Rabat, Salé, Meknès, Kénitra). De cette page sombre, elle aura aussi gardé la fierté d’être l’une des premières femmes à étudier en prison et le hasard d’avoir fait la connaissance de la célèbre sociologue féministe Fatéma MERNISSI.

Fatna vit une période de repli qui durera près de 9 ans pour préparer sa reconstruire sa vie. Elle se marie et donne naissance à deux filles.  Elle décide faire carrière dans l’enseignement en tant que professeur d’Arabe. En 1993, le processus de réforme du code de la famille (Moudawana) ravive sa flamme de militante, elle rejoint le «Comité national de coordination pour le changement de la Moudawana et pour la défense des droits des femmes».

En 1995, elle fait partie des fondatrices du premier centre d’écoute des femmes victimes de violences. Quatre ans après elle participe à la création d’INSAF, l’Institut national de solidarité avec les femmes en détresse et devient membre de l’Observatoire national des droits de l’enfant pour assister les mères célibataires dans les centres pénitentiaires.

En 2001, l’infatigable militante humaniste s’essaie à l’écriture. Son premier livre "Une femme nommée Rachid" (Ed. Le Fennec) est devenu un best-seller suivi d’ «Atlasyat, témoignages des coulisses de l'histoire» co-écrit avec son mari et compagnon de longue date  Youssef MADAD.

Fatna EL BOUIH se confie à Hanane HARRATH, jeudi à 21h40

 

Les contenus liés

Les articles à la une