Plus de résultats
En ce moment
Kif El Hal

Harcèlement sexuel: Soyez à l’écoute de vos enfants !

La sexualité est l’un des défis majeurs  de l’éducation familiale. Comment en parler aux enfants et à quel âge faut-il le faire ? Ce sont entre autres les questions qui taraudent les parents, une fois que les petits apprennent le langage et commencent à s’exprimer.  Comment faut-il s’y prendre  et quels sont les réflexes à adopter pour transmettre les bons messages ? Les explications de Dr Amal CHABACH, psychologue-sexologue dans ce numéro de «Kif El Hal» :

La communication est l’un des premiers moyens de sensibilisation … Les médecins spécialistes et les experts sont unanimes, les parents doivent être constamment à l’écoute de leurs enfants pour établir une relation de confiance qui permet à l’enfant d’exprimer ouvertement ses émotions, ses sentiments sans avoir honte et surtout se confier.

Attouchements, insinuations verbales, exhibitionnisme, propositions indécentes…   Si votre (l’)enfant est victime d’harcèlement sexuel (violence physique, visuelle ou verbale), vous devriez le croire et ne jamais le  blâmer insiste la psychologue. Au contraire, il faut être à l’écoute de son enfant et établir le dialogue avec lui afin de le mettre en confiance.

Il faut savoir aussi que les harceleurs ne sont pas forcément des hommes ou des personnes étrangères poursuit Dr CHABACH. Si les messages de sensibilisation varient en fonction de l’âge de l’enfant. Il est important de surveiller certains comportements relatifs à la pudeur et à l’intimité. Al l’âge préscolaire (à partir de 24 mois), il faut initier l’enfant au respect de son corps en lui expliquant  qu’il ne devrait pas toucher les parties intimes et de ne permettre à aucun adulte de le faire.

Les parents devraient donner l’exemple, il ne faut jamais obliger son enfant à embrasser autrui quand il n’en a pas envie. Il faut éviter de l’embrasser sur la bouche et lui apprendre à faire la différence entre un baiser consenti et un baiser volé.

Les contenus liés

Les articles à la une