Plus de résultats
En ce moment
Koullouna Abtal

Bande-annonce: Héros en première ligne face au coronavirus

Adil BENMOUSSA et ses équipes dressent les portraits des héros du coronavirus. Des hommes et femmes, jeunes et moins jeunes qui ont continué à travailler, sur le front, pour assurer la santé et la sécurité de leurs concitoyens. Médecins, infirmiers, pharmaciens, ambulanciers, policiers, agents de sécurité, agents de nettoyage, livreurs, caissiers… Hommage à ces héros du quotidien, ce jeudi 11 juin à 22h45

 

Mon quotidien d’infirmière face au Covid-19

Longtemps sous-estimé, le métier de l’infirmerie à l’instar des différentes fonctions du secteur paramédical est aujourd’hui apprécié à sa juste valeur. Une mission noble au chevet des patients et des personnes vulnérables durant toute la période de la maladie. Entre soins, angoisse et soutien psychologique, le quotidien de Hajar BIROUZ, 25 ans, au centre hospitalier de Ben M’Sik à Casablanca ressemble à celui de millions de professionnels infirmiers de par le monde depuis l’arrivée du premier cas de coronavirus à l’hôpital en fin mars dernier… A l’heure actuelle, ils sont 90 patients guéris du covid-19 à avoir quitté les unités spéciales du traitement et environ une trentaine en phase de rémission… Portrait

Professeur Mohamed LYOUBI, le «Monsieur Covid-19» marocain

Le visage de Mohamed LYOUBI est désormais connu de tous les Marocains. Le 16 mars dernier, le directeur de l'épidémiologie et la lutte contre les maladies au ministère de la Santé présentait le premier bilan des cas confirmés de coronavirus enregistrés au Royaume. Droit dans ses bottes, Pr LYOUBI enchaine les sorties médiatiques, quotidienne, pour faire un état des lieux de la pandémie ; Dans un langage simplifié, il n’a eu de cesse de sensibiliser à l’ampleur de la crise. Tantôt, il rassure, tantôt il durcit le ton… Qui est l’homme derrière ce docteur imperturbable ?

Ces héros anonymes

Ce sont des bénévoles qui ont décidé d’aller à la rescousse des sans-abris et depuis l’annonce de l’application des mesures de confinement, le 20 mars dernier. Grâce à leur engagement, plus de  200 personnes ont été sauvés de la précarité et dans l’insécurité dans la rue. Placés dans des centres d’assistance d’urgence, ils ont pu trouver un toit qui les protège et de la chaleur humaine…

 

Les contenus liés

Les articles à la une