Plus de résultats
En ce moment
Twitter présente ses excuses pour les tweets audios inaccessibles aux personnes…
Réseaux sociaux

Twitter présente ses excuses pour les tweets audios inaccessibles aux personnes malentendantes

2M.ma2M.ma

Une nouvelle fonctionnalité a fait son apparition il y a quelques jours sur Twitter. Elle permet désormais aux utilisateurs d’avoir la possibilité de poster un tweet audio, autrement enregistrer des tweets vocaux.

Sauf que le réseau social a dû rapidement faire face à une pluie de critiques mettant en avant notamment l’exclusion de fait les personnes atteintes de surdité ou malentendantes. Un problème soulevé par Numerama qui explique qu’en l’absence de logiciel de retranscription de l’oral à l’écrit, ces personnes sont en effet mises à l’écart.

Ce qui a alimenté rapidement une polémique via le réseau sociale avec le hashtag « #a11y » (pour accessibility en anglais, qui est abrégé en a11y). L’oiseau bleu s’est ainsi vu contraint de répondre : « Il est clair que nous avons beaucoup de travail à faire pour rendre Twitter plus inclusif pour les personnes en situation de handicap. Je plaiderai pour qu’"a11y" fasse partie de notre conception dès le début de tous les projets » a ainsi écrit Dantley Davis, le responsable du design chez Twitter.

Ainsi, de nouvelles mises à jour de l’application devraient améliorer la fonction des tweets vocaux pour tous. Ils seront mieux identifiés dans les messages. De plus, Twitter a pour projet de mettre à disposition un outil de transcription automatique qui permettra de lire le message audio à l’écrit. Dans ce sens, les tweets audio seront transformés en tweets normaux.

D’autres problèmes sont remontés concernant cette nouveauté, notamment qu’il sera plus compliqué pour Twitter de modérer des propos oraux. D’autres craignent l’arrivée de « deepfake audio », soit des usurpations de voix. Pour rappel, pour l’heure tweeter un message vocal n’est possible que via iOS et pour une poignée d’utilisateurs. Et le réseau social n’a pas encore indiqué quand les utilisateurs d’ Android ou les internautes sur le web pourront y accéder.

Les contenus liés

Les articles à la une