Plus de résultats
En ce moment
Tunisie: Fermeture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle anticipée
Politique

Tunisie: Fermeture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle anticipée

2M.ma2M.ma

Les bureaux de vote ont fermé leurs portes dimanche à 18 heures locales (17H00 GMT) en Tunisie au terme d'un premier tour de l’élection présidentielle anticipée, convoquée au lendemain du décès du président Béji Caïd Essebsi.


Le taux de participation pour le premier tour de ce scrutin a atteint 35 % à 17 heures (16H00 GMT), selon l'Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE).


D’après la mission d'observation électorale de l’Union européenne (MOE UE), une atmosphère calme et un bon respect des procédures ont été constatés dans la quasi-totalité des bureaux de vote pour la Présidentielle tunisienne.


"Depuis le démarrage du scrutin à 8h00 (heure locale), aucune infraction majeure n'a été relevée", a précisé le Chef observateur de la Mission et vice-président du Parlement européen, Fabio Massimo Castaldo, lors d’un point de presse tenu au centre de vote d’une école primaire à Tunis.


Il a relevé que tous les matériaux sont disponibles et le personnel des bureaux de vote a fait preuve de professionnalisme dans la gestion de l’opération électorale.


M. Massimo Castaldo a assuré que la Mission d’observation électorale de l’UE assistera à toutes les étapes du processus, y compris la fermeture des bureaux de vote, le dépouillement des bulletins et la publication des résultats.


"L’UE attache une importance fondamentale à l’enracinement de la démocratie en Tunisie et nous souhaitons que cette journée de scrutin soit une grande fête de la démocratie comme dans les élections passées", a-t-il dit.


Au moins 70.000 agents et cadres de la sécurité nationale ont été déployés dans les différentes régions du pays, pour assurer le bon déroulement du vote pour l’élection présidentielle anticipée.


Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni, environ 48.000 agents, qui vont être déployés dans les centres de vote, les centres de collecte, les sièges centraux et bureaux régionaux de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), seront chargés de la sécurisation des opérations de vote et de dépouillement, des personnalités présentes, des invités, des journalistes, des observateurs et aussi de tous les candidats en lice.


Plus de 20.000 autres agents seront déployés dans toutes les régions du pays afin de garantir la sécurité générale. Des unités de la protection civile seront aussi en place pour toute intervention ou urgence, a ajouté la même source.


Vingt-six candidats, qui ont essayé, deux semaines durant la campagne électorale, de s’assurer les voix de plus de sept millions inscrits sur les listes électorales, prennent par à ce scrutin.


Deux candidats à cette élection présidentielle en l’occurrence Slim Riahi et Mohsen Marzouk ont annoncé samedi leur désistement en faveur du ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi.


Parmi les candidats figurent aussi le chef du gouvernement et président du parti "Tahya Tounès", Youssef Chahed, le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, Abdelfattah Mourou (Ennahdha) et le propriétaire de la chaîne de télévision Nabil Karoui, incarcéré dans le cadre d'une enquête pour "blanchiment d'argent", ainsi que le président du parti "El Badil", Mehdi Jomaa.


Les résultats préliminaires du scrutin de 15 septembre sont attendus pour lundi, tandis que les résultats définitifs seront connus mardi prochain. Dans le cas où il y aura un deuxième tour du scrutin, il sera organisé dans 15 jours.

Les contenus liés

Les articles à la une