Plus de résultats
En ce moment
Élargissement du réseau de diagnostic de la Covid-19 à l'ensemble des laboratoi…
Santé

Élargissement du réseau de diagnostic de la Covid-19 à l'ensemble des laboratoires privés

2M.ma2M.ma

Tous les laboratoires d’analyses médicales peuvent désormais effectuer le dépistage de la Covid-19 à travers les tests moléculaires et sérologiques, et ce dans le but d'élargir le Réseau de diagnostic  et de désengorger les laboratoires en cette période de crise sanitaire.

Selon la circulaire n°76 datée du 26 septembre, les laboratoires désirant effectuer le dépistage moléculaire par PCR avec ou sans test sérologique, sont amenés à remplir les conditions exigées par la deuxième version du cahier des charges citée dans la circulaire n°72 datée du 12 septembre.

Quelles conditions ?

Pour être autorisés à effectuer le dépistage de la Covid-19, les laboratoires d’analyses médicales sont appelés à signer le cahier des charges, à l’accompagner d’une demande et à le soumettre à l’Institut National d’Hygiène afin d’obtenir un récépissé délivré par la Direction Régional de la Santé, en fonction de l’emplacement géographique du laboratoire.

Ainsi, les laboratoires autorisés à effectuer le dépistage moléculaire ou sérologique de la covid-19 sont également amenés à réaliser les tests destinés aux voyageurs et aux étudiants de retour aux études au niveau national, en priorité, ainsi qu’aux entreprises et administration dans le cadre d’une convention ou dans le cadre individuel de reprise du travail.

Par ailleurs, si le laboratoire partage l’entrée ou la sortie du bâtiment avec d’autres usagers, le prélèvement doit se faire dans un site situé à l’extérieur du bâtiment en question. Selon la circulaire, cette opération doit se faire en coordination avec les autorités locales compétentes et dans le respect total de la réglementation en vigueur et des exigences d’hygiène et de sécurité imposées.

Aussi, parmi les conditions, les cas positifs doivent obligatoirement être déclarés aux autorités sanitaires locales dans les 24 heures suivant le prélèvement. Les laboratoires sont également appelés à effectuer un autoclavage correct et à disposer d’un matériel certifié et d’une infrastructure convenable.

Notons que toute infraction aux dispositions de la dernière version du cahier des charges est passible d’un retrait de l’autorisation ainsi que d’autres sanctions disciplinaires et pénales prévues par la législation et la réglementation en vigueur.

Lire aussi : Maroc/Covid-19 : Voici la liste des 18 laboratoires privés autorisés à effectuer les tests de dépistage

Les contenus liés

Les articles à la une