Plus de résultats
En ce moment
Sida

Témoignage : « Etre séropositif, ce n'est pas la fin du monde» (Vidéo)

« Ce n’est pas la fin du monde d’être séropositif», tels sont les propos plein d'espoirs d’un jeune marocain atteint du virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Dans un témoignage émouvant, ce  jeune homme, âgé de 35 ans, raconte à 2M.ma son histoire qui pourrait servir de leçon pour les jeunes.

« J’étais quelqu'un de très actif, sportif et aimant voyager. Un jour, je me sentais très fatigué, fiévreux et j'avais mal aux articulations. J’avais fait un bilan et les médecins n’avaient rien décelé  jusqu’au jour où on m’a conseillé d’aller voir l’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) pour me faire dépister, et c’est à partir de ce moment-là ou j’ai découvert que j’étais séropositif » nous confie ce jeune qui a préféré garder l’anonymat.

Dans ce témoignage poignant, ce  jeune homme nous informe que sa famille ignore qu’il est atteint du Sida, de peur que ses proches rompent tout lien avec lui. « Depuis que j’ai découvert que j’étais atteint du SIDA, les  médecins ainsi que l’ALCS n’ont pas ménagé d’efforts pour m’aider » a-t-il déclaré. 

Ce jeune homme dans la fleur d’âge, est parmi les 21.500  personnes vivant avec le VIH au Maroc, selon les dernières données disponibles livrées par l'Association de Lutte contre le SIDA. Dans ce témoignage, il nous décrit comment la maladie a bouleversé sa vie tout en espérant que les jeunes prennent le VIH au sérieux car c’est un fléau qui empoisonne la vie et la rend plus compliquée face aux regards des gens intolérants. Témoignage.  

 


 

 

Les contenus liés

Les articles à la une