Plus de résultats
En ce moment
SpaceX tentera la mise en orbite de 60 satellites afin de proposer Internet au …
Sciences et Technologies

SpaceX tentera la mise en orbite de 60 satellites afin de proposer Internet au monde entier

Nasa
2m.ma2m.ma

Internet pour tous, c’est l’objectif fou du célèbre ingénieur Elon Musk. L’agence tentera de mettre en orbite 60 satellites de sa future constellation Starlink, alors qu'il y a déjà eu plusieurs tentatives avortées. 

En effet, un des lancements a été annulé afin d’effectuer des vérifications supplémentaires et mettre à jour les logiciels. Le lancement prévu la semaine dernière a été annulé à cause de vent violent. 

SpaceX, leader du marché des lancements, veut saisir une part du futur marché de l’internet de l’espace, que convoitent de nombreuses rivales, comme la start-up OneWeb, ou le géant Amazon, qui est bien moins avancé (projet Kuiper). 

Elon Musk espère à terme gagner 3 à 5 % du marché mondial de l’internet, une part qu’il a évaluée mercredi dernier, lors d’une conférence téléphonique avec la presse, à 30 milliards de dollars par an, soit dix fois plus que ce qu’il gagne avec ses lanceurs. Le but : financer le développement de ses fusées et vaisseaux spatiaux. Le patron a pour rêve de coloniser Mars. 

Chaque satellite de Starlink pèse 227 kilogrammes et a été fabriqué en interne à Redmond, près de Seattle. Le second étage de la fusée commencera à libérer les satellites une heure après le lancement, à 440 km d’altitude, puis ils se propulseront chacun jusqu’à une orbite relativement basse, de 550 km d’altitude, soit au-dessus de la Station spatiale internationale (environ 400 km), mais bien en dessous de la plupart des autres satellites en orbite terrestre, notamment ceux en orbite géostationnaire à 36 000 km.

L’ingénieur rêve de mettre 12 000 satellites en orbites, il avait expliqué que 400 satellites en orbites étaient le minimum vital pour une couverture « mineure », et 800 pour une couverture « modérée ». 

Il va falloir encore plusieurs lancements pour que le PDG de SpaceX puisse devenir le leader d’internet dans le monde.

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une