Plus de résultats
En ce moment
Sahara marocain: l’isolement du polisario au niveau international mis à nu par …
Sahara marocain

Sahara marocain: l’isolement du polisario au niveau international mis à nu par un expert serbe

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

L’isolement des séparatistes du "polisario" ne cesse d’augmenter au niveau international, particulièrement dans les continents africains suite à l’ouverture de consulats généraux par plusieurs pays du continent au Sahara marocain, a souligné l’expert serbe en Droit international et organisations internationales, Mihajlo Vucic.

Dans un article publié par la presse serbe, l’expert a indiqué que l’ouverture de consulats dans les villes des provinces du Sud du Royaume, Dakhla et Laâyoune, par plusieurs pays dont le Gabon, la Guinée, la Gambie, Sao Tomé et Principe, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire et les iles Comores, illustre le soutien de ces pays au Maroc concernant la question du Sahara et leur rejet du séparatisme et la violation du Droit international, ce qui accroit l’isolement du "polisario" sur la scène internationale.

Il a noté que la position d’Alger sur l’ouverture de consulats de pays africains au Sahara montre que l'Algérie "n’est pas un pays neutre" dans le dossier du Sahara et ses intérêts vont à l’encontre de l’unité territoriale et la souveraineté du Royaume.

L’expert a également estimé qu’à travers sa position, l’Algérie a démontré qu’elle ne respecte pas les décisions souveraines des pays et leurs règles diplomatiques, et qu’elle essaye d'intervenir dans leurs affaires intérieures en utilisant la pression diplomatique.

M. Vucic n’a pas manqué d’évoquer le plan de développement des provinces du Sud du Royaume, soulignant que cette stratégie lancée en 2015 a pour objectifs de renforcer le développement économique de la région à travers des investissements pour la création d’emplois, l’amélioration des services publics et le renforcement de l’entrepreneuriat, pour une enveloppe qui devrait atteindre 8,1 milliards de dollars d’ici fin 2020.

La ville de Dakhla et son port notamment témoignent des efforts de développement et du progrès économique que connaissent les provinces du Sud, a-t-il ajouté.

S’agissant de l’initiative marocaine d’autonomie, M. Vucic a souligné que la proposition du Royaume vise à garantir les droits des populations de ces provinces, rappelant que le Conseil de sécurité des Nations Unies avait accueilli favorablement l'initiative marocaine d'autonomie à travers plusieurs Résolutions.


 

Les contenus liés

Les articles à la une