Plus de résultats
En ce moment
Rabat: 4 individus devant le parquet pour escroquerie financière et piratage de…
Faits divers

Rabat: 4 individus devant le parquet pour escroquerie financière et piratage de cartes de paiement électroniques

2M.ma2M.ma

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a déféré, en fin de semaine, devant le parquet compétent quatre personnes pour leur implication présumée dans une affaire d'escroquerie financière, de piratage et usage de cartes de paiement électroniques, et d’usurpation d’identité.

Les mis en cause, deux frères, la femme de l’un d’entre eux et un agent de livraison, ont été arrêtés suite à une plainte déposée par une société oeuvrant dans le domaine du commerce électronique selon laquelle des clients auraient acheté du matériel informatique en utilisant des cartes internationales de paiement piratées, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La surveillance de l’opération de livraison de la marchandise achetée a permis l'arrestation des suspects au niveau d’El Harhoura près de Rabat, précise la même source.

Les recherches et investigations menées par les services de la sûreté nationale ont révélé l’implication de l’une des personnes interpellées, avec la complicité de son frère et de l’épouse de ce dernier, dans le piratage des données de cartes bancaires internationales avant leur utilisation dans des opérations d’achat de matériel informatique qui est revendu par la suite via l’utilisation de cartes d’identité nationale d’autrui, ajoute le communiqué, notant que le rôle du quatrième suspect se limitait à la livraison aux autres mis en cause de la marchandise sans vérification de leur véritable identité.

Les opérations de fouille menées dans le domicile des suspects ont permis la saisie d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones portables et de téléviseurs achetés en utilisant des données bancaires falsifiées.

Des cartes d’identité nationales d’autrui ont également été saisies et les recherches se poursuivent pour déterminer leur origine et les conditions de leur obtention par les mis en cause, conclut le communiqué.

Les contenus liés

Les articles à la une