Plus de résultats
En ce moment
Province d’Essaouira : SM Mohammed VI inaugure le barrage "Moulay Abderrahmane"
Activités Royales

Province d’Essaouira : SM Mohammed VI inaugure le barrage "Moulay Abderrahmane"

2M.ma, Essaouira2M.ma, Essaouira
Modifié le

Il aura fallu 55 mois de travaux et plus de 920 millions de dirhams pour qu’émerge de terre le barrage « Moulay Abderrahmane », réalisé sur oued Ksoub, au sud de la ville d’Essaouira. Son inauguration officielle par SM le Roi Mohammed VI annonce sa mise en service. Le Souverain a aussi donné le coup d'envoi du projet d'aménagement hydro-agricole de ce même périmètre à l'aval du barrage, pour lequel 230 millions de dirhams ont été mobilisés. 

Cette importante infrastructure hydraulique, qui bénéficiera à une région dont l’économie est principalement basée sur l’agriculture, l’élevage et l’artisanat, porte à six le nombre des grands barrages existant au niveau du bassin hydraulique du Tensift, notamment les barrages de Yaâcoub Al Mansour, Lalla Takerkoust, Abou El Abbas Essebti, Sidi Mohamed Ben Soulaymane El Jazouli et Ouagjdit.

Avec une capacité de stockage de 65 millions m3, le barrage "Moulay Abderrahmane" inauguré par le Souverain ce jeudi est un barrage en remblai à masque en béton d'une hauteur de 72 m sur fondation et d’une longueur de 418 m à la crête.

Le barrage permettra de renforcer l’approvisionnement en eau potable de la ville et des localités voisines, de garantir l’irrigation du périmètre « Ksoub » sur 1300 hectares et enfin, de protéger toute cette zone contre les inondations et les crues.

Un projet d'aménagement hydro-agricole  inauguré

Pour tirer pleinement et durablement profit des avantages apportés par le nouveau barrage, un projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre «Ksoub» a été mis en œuvre et bénéficie à 1.207 agriculteurs des communes rurales d’Ida Ougerd, de Sidi El Jazouli et d’Ounagha.

Ce projet, qui porte sur une superficie de 1.300 ha, vise également la valorisation des eaux d’irrigation régularisées par le barrage "Moulay Abderrahmane", l’intensification de la production agricole de près de 125 pc, notamment pour les filières des céréales, de l’arboriculture (olivier, grenadier, figuier), du maraichage et des cultures fourragères, ainsi qu'une amélioration de la valeur ajoutée de la production agricole de 4.400 DH/ha/an à 25.000 DH/ha/an.

Le projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre «Ksoub» consiste en la mise en place d’un canal principal d’adduction (12 km), l’aménagement du réseau d’irrigation secondaire et tertiaire (48 km), la réalisation de points collectifs et individuels de prise d’eau et de stations d’épuration, outre le soutien et l’accompagnement technique des agriculteurs;

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a, par la même occasion, procédé au lancement de l’opération de mise en eau du périmètre irrigué «Ksoub» à partir d’une prise d’irrigation sur une parcelle de 6 ha.

Les contenus liés

Les articles à la une