Plus de résultats
En ce moment
Prince Moulay El Hassan Kite world cup (1ere journée) : Suprématie colombienne …
Sports nautiques

Prince Moulay El Hassan Kite world cup (1ere journée) : Suprématie colombienne sur les vagues marocaines

Jamal Waalam, DakhlaJamal Waalam, Dakhla
Modifié le

Depuis le 4 octobre, le spot de Dakhla attitude est le théâtre de la 10e édition du « Prince Moulay El Hassan Kite world cup », étape des championnats du monde de Kitesurf.  Pour célébrer ses 10 ans, l’événement a vu les choses en grand. Les 100 meilleurs compétiteurs internationaux s'y donneront rendez-vous dans deux disciplines : le Freestyle et le Strapless.

Dans la catégorie Freestyle, le verdict vient de tomber au bout d'une finale épique : c'est le colombien Valentin Rodriguez qui s'est adjugé la victoire lors de cette épreuve tenue le samedi 5 octobre.

En récoltant 36,1 pts, le jeune Rodriguez, âgé de 17 seulement, a devancé l’espagnol Liam Whaley (34,07 pts) de peu, conservant ainsi ses espoirs intacts dans la course au titre mondial.

Liam Whaley, champion mondial du Freestyle en 2015, entretenait l’ambition de remporter cette avant-dernière étape du championnat du monde de cette discipline, pour remonter les marches du classement général. Cependant, avec 8070 pts au total, il se place en 5e position, avec 96 pts de retard sur Valentin Rodriguez (4e, 8166 pts).

Le leader provisoire du classement général du Championnat du monde de Freestyle, le dominicain Adeuri Corniel (8218 pts), a raflé la 3e position lors de cette même finale, malgré le fait que son dernier passage n'ait recueilli que 8,43 pts seulement. 

Suite à ces résultats, la bataille pour le titre de champion du monde est relancée. Dans un mois, le Brésil accueillera la dernière étape du championnat du monde de Freestyle.

Côté marocain, Younes Ouahmid, Abderrahim Moutaouakkil et Yassine Boucetta avaient réussi à rejoindre le 2e tour de la compétition. Cependant, face à une concurrence plus expérimentée, les 3 mousquetaires nationaux sont sortis par la grande porte.

Le 6 octobre, c'est au tour des épreuves féminines de débuter. Grâce et volupté sont attendues dans une compétition qui s’annonce, comme à son habitude, grandiose.

Les contenus liés

Les articles à la une