Plus de résultats
En ce moment
Pour compenser la nette baisse de sa production céréalière, le Maroc en passe d…
Commerce

Pour compenser la nette baisse de sa production céréalière, le Maroc en passe d'importer du blé américain

2M.ma2M.ma
Modifié le

En raison d'une baisse de 49% de sa production céréalière pour la saison 2018-2019, le Maroc s'apprête à faire l'acquisition de plus de 920 mille tonnes de blé des États-Unis. l'Office national interprofessionnel des Céréales et des légumineuses vient d'annoncer le lancement d'un appel d'offre portant sur l’importation de 921.000 tonnes de différentes catégories de blé d’origine américaine. L'ouverture des plis pour cet appel d'offre est prévue le 5 septembre prochain.

L'office a précisé que l'import sera effectué en vertu de l'accord de libre-échange qui relie le Maroc aux États-Unis. Le Maroc importera ainsi 576 000 tonnes de blé tendre et 345 455 tonnes de blé dur. 

Le ministère de l'Agriculture a estimé la production totale des trois principales céréales au cours de cette campagne à 52 millions de quintaux, soit une diminution de 30% par rapport à une campagne moyenne du Plan Maroc Vert (75 millions de quintaux) et de 49% par rapport à la campagne précédente, considérée comme une saison exceptionnelle en termes de production.

Le ministère a attribué cette baisse à la faible pluviométrie ainsi qu'à l'irrégularité des précipitations. Environ ¾ des précipitations ont été enregistrés au cours des trois premiers mois de la saison agricole, avec de fortes précipitations ayant duré jusqu'en janvier écoulé. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une