Plus de résultats
En ce moment
ONU : La planète connaîtra un réchauffement moyen de 1,5 degré durant les cinq …
Climat

ONU : La planète connaîtra un réchauffement moyen de 1,5 degré durant les cinq prochaines années

2M.ma2M.ma

La planète devra connaitre un réchauffement moyen pouvant atteindre les 1,5 degré Celsius durant les cinq prochaines années, ce qui pourra accentuer les phénomènes violents comme les tempêtes, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM) qui fait partie du système des Nations-Unies.

Un tel scénario engendrera un risque d’augmentation des tempêtes en Europe alors qu’en Afrique, la région du Sahel pourra connaitre des conditions climatiques plus humides, a indiqué l’OMM.

La température moyenne mondiale de chacune des années de la période 2020-2024 devrait être supérieure d’au moins 1°C à l’ère préindustrielle, avec des pics probables dépassant les +1,5°C, a précisé l’agence onusienne dans un communiqué. Et la probabilité qu’elle dépasse 1,5 °C pendant au moins une de ces années est de 20 %.

La température moyenne du globe est déjà supérieure de 1,0 °C aux valeurs préindustrielles. La dernière période quinquennale a été la plus chaude jamais enregistrée, selon les nouvelles prévisions climatologiques de l’OMM.

« Cette étude de haut niveau scientifique met en relief le formidable défi que nous devrons relever pour atteindre l’objectif fixé par l’Accord de Paris sur le changement climatique », a reconnu le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, cité dans le communiqué.

Une façon de réitérer l’appel de l’ONU à la communauté internationale afin de « contenir, au cours du siècle, l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5 °C ».

L’OMM estime que pour 2020, les grandes surfaces terrestres de l’hémisphère Nord devraient connaître des températures supérieures de 0,8°C à la période 1981-2010. Le réchauffement de l’Arctique sera lui probablement plus de deux fois supérieures à la moyenne mondiale cette année.

Dans le même temps, de nombreuses régions d’Amérique du Sud, d’Afrique australe et d’Australie devraient connaître des conditions plus sèches que ces dernières années.

Au cours de la période 2020–2024, presque toutes les régions, à l’exception de certaines zones océaniques australes, devraient connaître des températures supérieures aux valeurs récentes. Les conditions climatiques seront plus humides que ces dernières années dans les latitudes élevées de la planète et dans le Sahel, et probablement plus sèches dans le nord et l’est de l’Amérique du Sud. Le nord de l’Atlantique Nord pourrait lui connaître des vents d’ouest plus forts, provoquant davantage de tempêtes en Europe de l’Ouest, selon la même source.

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une