Plus de résultats
En ce moment
Morocco L’Ghedd, le nouveau label pour et par les jeunes
Vie associative

Morocco L’Ghedd, le nouveau label pour et par les jeunes

Depuis quelques années, de nombreuses actions sont menées en collaboration avec plusieurs associations. Des initiatives  à retombées très positives et dont les résultats ont poussé un groupe de jeunes militants à réfléchir à la meilleure manière d'unir ces efforts sous un seul et même label.  

C’est tout l'objectif de cette démarche. Après « Fik l’berd, hak khoud » ou encore « l’Arbre aux Livres » par les Associations Marock’Jeunes (Marrakech), Les Passagers (Oujda), Par-delà les Remparts (Fes), Marocains Pluriels et Marocains Pluriels juniors (Casablanca), Vent Nouveau (Essaouira), Horizons (Mohammedia), des jeunes engagés ont ainsi décidé de former un label commun baptisé « Morocco l’Ghedd » et « constituer ainsi un ‘’Mouvement de Jeunes’’ associatif, culturel, social… dont l’objectif est de créer une « Dynamique » au sein de notre Jeunesse », relate un communiqué de presse.

Du côté d’Idriss El Fateh Hades, représentant de l’association Les Passagers, contacté par 2m.ma, c’était « la suite logique des actions entamées ». « Il faut savoir que toutes nos associations se sont rencontrées au Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira il y a 3 ans », poursuit le jeune homme. Et d’ajouter : « Nos relations se sont développés après ce forum. »

Un projet en discussion depuis 5 mois

Ce label ambitionne de fait de fédérer des associations porteuses d’actions qui traduisent l’engagement, la participation, l’implication dans la vie associative, la vie culturelle ou encore la vie sociétale et ce au niveau national ou local (quartier, commune urbaine, commune rurale, école, entreprise…). « Nous souhaitons que notre mouvement ne soit pas une simple page sur Facebook », explique Idriss. Et pour bien présenter le projet, une conférence de presse est prévue courant février 2019.

Cette initiative se fera le tremplin des valeurs de reconnaissance, de respect, de dignité  pour et par les jeunes, afin que ceux-ci soient des acteurs à part entière du développement du pays. Les objectifs que se fixent cette communauté sont dans un premier temps de constituer un mouvement d’opinion et d’action.

Un label tourné vers la jeunesse

Dans ce sens, le regroupement sera constitué d’associations de jeunes et participera, influencera, proposera, ouvrira des pistes nouvelles et fera entendre la voix de la jeunesse. Une manière d’apporter un sang neuf à la scène publique au Maroc et «Réconcilier » la jeunesse avec l’engagement.

Le projet aura également pour objectif de favoriser l’émergence de nouveaux visages, de nouveaux talents militants, une « nouvelle génération » de leaders. Le rassemblement permettra d’incarner, « porter » les aspirations, les revendications de la jeunesse dans un esprit participatif, constructif et ambitieux. Ces jeunes seront ainsi une force de propositions et devront « peser » sur les avis, les décisions concernant la jeunesse en particulier et la vie de la société en général.

Parmi les projets que comptent mettre en place le label, Idriss parle de « débats ouverts à la jeunesse, que chaque association faisant partie de la structure devra organiser. Par exemple, à Oujda, ce sera plutôt dans les cafés, lieu où se retrouvent la jeunesse en général ». Enfin, « nous écouterons également les suggestions des jeunes », conclut-il. 

Les contenus liés

Les articles à la une