Plus de résultats
En ce moment
Marrakech : Plus de 60 infractions enregistrées en matière des prix et de la qu…
Economie

Marrakech : Plus de 60 infractions enregistrées en matière des prix et de la qualité des produits alimentaires

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 Les commissions de contrôle relevant de la Division des Affaires économiques et de la Coordination de la Wilaya de la région Marrakech-Safi, ont enregistré, en mars dernier, plus de 60 infractions en matière des prix et de la qualité des produits alimentaires.

Les cinq commissions chargées du contrôle au niveau de la préfecture de Marrakech ont intensifié leurs opérations au cours du mois précédent afin de veiller au suivi de l'état d’approvisionnement et au contrôle des prix des produits de première nécessité sur les marchés locaux, pour éviter toute hausse ou monopole en raison de la conjoncture que traverse le Maroc à cause de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans ce sillage, le chef de la Division des Affaires économiques et de la Coordination de la wilaya, Maâti Alga, a fait savoir que lesdites commissions ont rédigé plus de 60 procès-verbaux à l’issue des opérations de contrôle menées au niveau des points de vente en gros et en détail, ainsi que des entrepôts de stockage, outre celles concernant les taxis (grands et petits).

Dans une déclaration à la MAP, M. Alga a précisé que ces infractions concernent l'augmentation injustifiée et le non-affichage des prix, le non-respect des normes de qualité et d'hygiène, ainsi que la hausse illégale des tarifs des taxis et des prix des produits hydro-alcooliques utilisés pour la stérilisation et la désinfection.

Après avoir rassuré les citoyens quant à l’approvisionnement normal du marché en denrées alimentaires, M. Alga a indiqué que les commissions veillent, quotidiennement, au contrôle afin de sanctionner fermement toute infraction ou tentative de tirer profit de la conjoncture exceptionnelle actuelle en procédant au stockage illicite des produits.

Le wali de la région de Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, avait donné des instructions fermes aux agents d’autorité afin de durcir et d’intensifier les opérations de contrôle pour faire face à toute éventuelle spéculation sur le marché local en raison de la situation actuelle induite par la propagation du Covid-19.

Les contenus liés

Les articles à la une