Plus de résultats
En ce moment
L'UE retire les compagnies aériennes gabonaises de sa liste noire
Transport aérien

L'UE retire les compagnies aériennes gabonaises de sa liste noire

2M.ma2M.ma

L'Union européenne (UE) a retiré les transporteurs aériens gabonais de sa liste noire des compagnies faisant l'objet d'une interdiction ou de restrictions d'exploitation dans son espace pour non-respect des normes internationales de sécurité.

« J'ai le plaisir de vous annoncer que la Commission européenne a été en mesure de retirer tous les transporteurs aériens gabonais de la liste des compagnies aériennes interdites dans l'UE », a indiqué la commissaire européenne aux Transports, Adina Valean, qui salue, dans un communiqué, les efforts accomplis par les autorités responsables de la sécurité aérienne au Gabon.»

Le Gabon figurait sur la liste noire de l'UE depuis 2008.

Selon la Commission européenne, les compagnies aériennes certifiées au Gabon ont été retirées de la liste à la suite « des améliorations apportées à la sécurité aérienne dans ce pays ».

Par ailleurs, dans sa liste actualisée, l'exécutif européen a placé le comité arménien de l'aviation civile sous « un contrôle renforcé » en raison de « signes d'une baisse de la supervision de la sécurité".

Après cette mise à jour, la liste noire de l'UE compte désormais 115 compagnies aériennes qui font l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'Union européenne, dont 109 compagnies certifiées dans 15 pays, en raison d'un manque de surveillance de la sécurité par les autorités de l'aviation de ces pays.

S'y ajoutent six autres en raison de préoccupations en matière de sécurité concernant les compagnies elles-mêmes, à savoir : Avior Airlines (Venezuela), Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Iraq), Blue Wing Airlines (Suriname), Med-View Airlines (Nigeria) et Air Zimbabwe (Zimbabwe).

La liste des compagnies aériennes interdites dans l'UE vise à garantir le plus haut niveau de sécurité aérienne aux Européens et à tous les autres passagers voyageant dans l'Union européenne, rappelle la Commission européenne.

Les contenus liés

Les articles à la une