Plus de résultats
En ce moment
Le syndicat des pharmaciens rassure les Marocains sur le médicament Smecta
Santé de vos enfants

Le syndicat des pharmaciens rassure les Marocains sur le médicament Smecta

2M.ma2M.ma

La revue médicale française « Prescrire », destinée aux professionnels de santé, a indiqué récemment que «les médicaments à base d'argile, en plus de leur intérêt limité, sont contaminés par du plomb. Autant s'en passer (...) quels que soient l’âge et la situation clinique ».  Parmi ces médicaments on retrouve Smecta, Diosmectite Mylan, Actapulgite… Et d’autres consommés partout dans le monde.

Une déclaration qui a fait tache d’huile, au Maroc précisément. Le Royaume n’a pas échappé aux allégations autour de ce médicament prescrit pour les troubles digestifs et diarrhées.

La réaction de la  Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) n’a pas tardé. Son président, Dr. Mohamed Lahbabi, a tenu à préciser à 2M.ma que « l’Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé a uniquement recommandé de ne plus prescrire le Smecta aux enfants de moins de 2 ans », déplorant d’une part les « fausses informations à ce sujet" relayées par certains journaux et sites d'informations, et d’autre part "l’amplification des avertissements de l’Agence française concernant le Smecta,  et les informations se rapportant sur son interdiction de vente et son retrait des pharmacies marocaines ».

Par ailleurs, l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souligne qu’en cas de Gastroentérite chez le nourrisson et l'enfant de moins de 2 ans, la prise en charge repose avant tout sur des mesures hygiéno-diététiques.

 

Les contenus liés

Les articles à la une