Plus de résultats
En ce moment
Le Maroc "déterminé" à donner un contenu concret à sa coopération avec les pays…
Diplomatie

Le Maroc "déterminé" à donner un contenu concret à sa coopération avec les pays insulaires du Pacifique (Bourita)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le Maroc est résolument déterminé à donner un contenu concret à sa coopération avec les pays insulaires du Pacifique et à traduire en projets visibles leur partenariat mutuel, a affirmé vendredi 28 février à Laâyoune le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Le ministre, qui présidait la clôture du 3e Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique, a souligné que le Royaume souhaite partager, "avec humilité, sincérité et dans le plein respect des besoins et spécificités de chaque Etat", son expertise et son savoir-faire avec les pays insulaires du Pacifique.

"La coopération Sud-Sud, promue par le Maroc sous le leadership de SM le Roi, est un enrichissement mutuel et une conscience partagée pour la conception d'un modèle distingué du développement durable", a-t-il ajouté relevant que le Royaume ne considère pas la géographie comme un handicap pour bâtir une solidarité entre les pays en développement autant que l'amitié n'est pas une affaire exclusive de pays voisins.

M. Bourita a fait savoir que le Maroc et les Pays insulaires du Pacifique partagent plusieurs valeurs et principes, dont l'attachement à la coopération Sud-Sud pour enrichir leurs expériences, précisant que les changements climatiques et les pandémies constituent des défis communs à tous les pays en développement au même titre que leur aspiration au développement durable et à la sécurité alimentaire.

Le ministre a indiqué que le Royaume et les pays insulaires du Pacifique sont convenus à Laâyoune d'une feuille de route pour renforcer leur coopération et le partenariat dans quatre axes prioritaires de leurs politiques de développement, en l’occurrence les changements climatiques, la formation, la santé et la sécurité alimentaire.

"C'est dans ce cadre, a-t-il déclaré, que nous avons décidé de dépêcher des missions d'experts dans les pays insulaires du Pacifique pour identifier les domaines précis de la coopération et mettre en place des programmes de formation et des projets de jumelage entre les villes marocains et celles de ces pays pour partager les expériences dans les domaines d'intérêt commun comme la valorisation des produits de la mer et les pêches".

Il sera aussi question de surmonter les obstacles qui empêchent ces pays de bénéficier des bourses mis à leur disposition par le Maroc, a-t-il dit.

M. Bourita a fait remarquer que la tenue de ce forum à Laâyoune revêt une importance symbolique, relevant que la capitale du Sahara marocain constitue désormais le symbole de la coopération Sud-Sud et de l'ouverture du Royaume sur son environnement extérieur et sur les pays en développement dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant.

Dans cette optique, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, le Maroc et ses partenaires des pays insulaires du Pacifique ont décidé de faire de Laâyoune la "capitale permanente" des réunions de ce regroupement.

Le ministre a par ailleurs relevé que ce forum a permis aux pays insulaires du Pacifique de constater in situ le progrès remarquable que connaît le Sahara marocain grâce au nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par SM le Roi Mohammed VI.

Le Forum de Laâyoune, qui s’est tenu sous le signe de la consolidation des liens de coopération, de la mise en œuvre des engagements pris dans ce sens, de l’unification des voix et de la promotion de la prospérité partagée, avait pour objectifs de faire le point sur l’état actuel et les perspectives d’avenir des relations entre le Royaume et les Etats insulaires du Pacifique et de mettre en avant les expériences réussies dans les domaines présentant un intérêt stratégique pour les membres de ce groupement.

Les contenus liés

Les articles à la une