Plus de résultats
En ce moment
Le Maroc et le Pérou ont une forte volonté de renforcer la coopération dans div…
Diplomatie

Le Maroc et le Pérou ont une forte volonté de renforcer la coopération dans divers domaines (ambassadeur)

2M.ma2M.ma

Le Maroc et le Pérou sont animés d'une forte volonté de continuer à consolider leurs relations et de les hisser à un niveau de coopération multidimensionnelle pour renforcer le dialogue politique et les échanges commerciaux, a souligné l'ambassadeur du Maroc à Lima, Amine Chaoudri. 


Dans un article publié dans des journaux péruviens à l'occasion de la célébration de la glorieuse Fête du Trône, M. Chaoudri a ajouté que les deux pays entretiennent "des relations basées sur le respect mutuel et une forte volonté de renforcer la coopération dans divers domaines". 


Le Royaume, a-t-il poursuivi, est animé d’une "ferme volonté de consolider ses relations avec le Pérou et de les hisser à un niveau de partenariat multidimensionnel à même de renforcer la coopération Sud-Sud, le dialogue politique et les échanges commerciaux et d’assurer leur continuité et leur dynamisme". 


Le diplomate marocain a dans ce sens rappelé la visite historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Pérou en 2004, laquelle visite reflétait la ferme volonté au plus haut niveau d'œuvrer au renforcement de l'amitié et de la coopération entre les deux pays, a-t-il noté.

Il a également salué le niveau de coordination et de convergence de vues entre le Royaume et le Pérou dans divers forums et autour des initiatives multilatérales visant à promouvoir le développement humain, à lutter contre le terrorisme et à respecter la légitimité internationale, la primauté de la loi et de la démocratie, affirmant que les deux pays sont soucieux de maintenir la paix et la sécurité internationales. 


Il à cet égard évoqué les excellentes relations entre les institutions législatives des deux pays, s’arrêtant sur la récente installation du Groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc, intégré par diverses forces politiques au parlement péruvien. 


Dans le même contexte, il a rappelé que le Royaume a obtenu récemment le statut de membre observateur auprès de la Communauté andine des Nations (CAN) en tant que premier pays arabe et africain. 
Aux yeux de l’ambassadeur, l’octroi de ce statut au Maroc renforce la position du Royaume en tant qu'interlocuteur privilégié de la région latino-américaine et consacre sa position de partenaire fiable dans un contexte international caractérisé par l'interdépendance économique et culturelle.

Et M. Chaoudri d’ajouter que le Maroc est convaincu que son adhésion au bloc sud-américain permettra de renforcer les relations entre les deux parties et de jeter de nouveaux ponts d'amitié et de coopération entre le Royaume et l’Amérique du Sud, notant que les relations du Maroc avec la Communauté andine (Colombie, Bolivie, Équateur et Pérou), trouvent leurs racines dans le patrimoine historique et culturel commun. 


Il a souligné que l'obtention de ce statut est également une reconnaissance des réformes engagées par le Royaume, sous le leadership de SM le Roi, pour construire un Maroc moderne et démocratique, ajoutant que le Maroc continue de diversifier ses alliances stratégiques et de renforcer ses partenariats fructueux dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
 

Les contenus liés

Les articles à la une