Plus de résultats
En ce moment
Le conseil de gouvernement adopte le projet de décret portant création de nouve…
Conseil de gouvernement

Le conseil de gouvernement adopte le projet de décret portant création de nouveaux cercles et caïdats

2m.ma/MAP2m.ma/MAP

Réuni jeudi 22 août, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret N° 2.19.644 portant création de nouveaux cercles et caïdats, présenté par le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le projet consiste à introduire les modifications nécessaires au tableau annexé au décret N° 2.15.402, promulgué le 5 Ramadan 1436 (22 juin 2015) et portant fixation, selon les préfectures et provinces, de la liste des cercles, caïdats et communes du Royaume. Ainsi que du nombre des membres à élire au niveau du conseil de chaque commune, tel qu’il a été modifié, a précisé Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse, à l’issue du conseil de gouvernement.

Il a ajouté dans ce sens que les entités administratives, qui vont être créées au niveau de certaines préfectures et provinces, auront pour mission d’améliorer les capacités de gestion de l’administration territoriale dans les régions concernées, d’appuyer l’encadrement administratif et d’accompagner les mutations démographiques, sociales et urbanistiques que connaissent ces territoires.

Pour ce faire, quatre caïdats créés actuellement à la commune Ameur, relevant de la préfecture de Salé, aux communes Beni Yekhlef et Challalat (préfecture de Mohammedia) et à celle de Boumia (province de Midelt) vont se hisser au rang de pachaliks, alors que le cercle d’Ahouaz-Salé va être supprimé.

Un autre cercle va être créé dans la province de Ouezzane et 9 caïdats verront le jour dans six provinces, a-t-il fait savoir. Il a également souligné que le nombre de cercles au niveau national s’élèvera à 206, tandis que celui des caïdats passera de 708 à 714.

Par ailleurs, il a été proposé de changer la dénomination du caïdat de « Boumia » (province de Midelt), qui couvre les communes de Tanourdi et Tizi N’Ghachou, pour qu’il devienne le caïdat d’« Aït Awadi ».

Les contenus liés

Les articles à la une