Plus de résultats
En ce moment
La Ligue de la santé mentale discute en deux jours l’espoir de la guérison ou l…
Maladies psychiatriques

La Ligue de la santé mentale discute en deux jours l’espoir de la guérison ou le « rétablissement en psychiatrie »

La Ligue pour la santé mentale organise,  vendredi 13 et  samedi 14 décembre à Casablanca, ses 41èmes journées et la première édition du Forum de la réhabilitation psycho-sociale.

La Ligue pour la santé mentale a choisi cette année d’échanger sur la thématique du « rétablissement en psychiatrie ». « Le choix du thème cette année est dicté par le changement de la vision sur la maladie mentale depuis les années 1950 du siècle précédent à aujourd’hui. La vision portée sur la santé mentale est passé d’une vision asilaire ou le malade mental est condamné à l’isolement, à une vision plus globale qui se penche sur l’espoir de la guérison tout en se lançant dans un processus médical », explique Imane Rouhli, Secrétaire général de la Ligue marocaine pour la santé mentale.

Psychiatre Psychothérapeute, Imane Rouhli que « le rétablissement dans ce cas veut dire guérison. La personne a le plein pouvoir sur sa vie et sur les symptômes s’ils persistent. Le malade dans ce cas garde à l’esprit que le traitement est constitué de plusieurs volets. Le volet médicament pour certaines pathologies, le volet psychothérapique et le volet social. Dans ce sens à travers, la première journée ouverte au grand public on va insister sur l’accompagnement social, le soutien de la famille, la réinsertion psychosociale et la réhabilitation psychosociale ».      

Tout en relevant qu’ « on est dans une société qui refuse la maladie mentale », Imane Rouhli affirme que les chiffres sont « alarmants ». « Officiellement, la schizophrénie est d’environ 1%,  les troubles dépressifs avoisinent les 20% de la population… On est dans une société qui stigmatise la maladie mentale. Le malade est dans le déni ».

Ces deux jours se tiendront à la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca. Le forum  connaîtra la participation de professionnels et d'experts de la santé pour animer des conférences et ateliers autour de plusieurs questions, notamment la mise en place d'un centre de réhabilitation psychosociale et les outils d'évaluation cognitive.

La Ligue créée en 1979, se donne plusieurs objectifs, entre autres, la prévention et la sensibilisation et le soutien aux structures de soins psychiatriques.

 

Les contenus liés

Les articles à la une