Plus de résultats
En ce moment
Livre

Ktab Qritou: "Le Maroc noir", le livre recommandé par El Mahjoub FERYATE, rédacteur en chef de 2m.ma

2m.ma2m.ma

Durant cette période de confinement lié à la pandémie du Coronavirus, l’émission «Ktab Qritou» enregistre ses épisodes à distance par téléphone, dans le cadre de la campagne #BQA FDAREK (Reste chez toi). Chaque jour, Mohamed Salim donne la parole à des célébrités et des anonymes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes pour partageront avec nous leurs lectures coup de cœur.  Une bonne initiative pour encourager, toute la famille, à lire et à la maison et surtout faire aimer la lecture aux plus jeunes.

Plus qu’une passion, la lecture est une seconde nature pour El Mahjoub FERYATE. Quand il n’est pas occupé à exercer ses responsabilités de rédacteur-en-chef, vous le trouverez plongé dans un livre, toujours sur fond de blues ou de jazz, sa musique de prédilection. Parmi ses lectures, des romans historiques, des polars, de la littérature et des livres de cinéma, best-sellers…

Des choix divers mais pertinents qu’il n’hésite pas à partager avec les amoureux du livre et pour encourager  les plus indifférents, il use de son génie  et de son humour irrésistible pour trouver les compliments motivants et les récompenses symboliques.

Le choix de lecture:

Pendant cette première semaine de confinement, il a déjà lu plusieurs livres. En ce moment, il dévore les pages de l’ouvrage «Le Maroc noir, une histoire de l’esclavage, de la race et de l’Islam» de l’historien et chercheur marocain Chouki EL HAMEL. L’édition originale est en Anglais (Editions Camridge-2013), la version française a été rééditée en 2019 (Editions La croisée des chemins).


Chouki EL HAMEL est Professeur associé à l’Arizona State University. Dans son livre «Le Maroc noir, une histoire de l’esclavage, de la race et de l’Islam»,  il remonte l’histoire de l’esclavage au Royaume, da la traite arabe à la traite atlantique, jusqu’à ce jour. Un sujet encore tabou qu’on évoque à demi-mots.

A la fin de cette édition, El Mahjoub FERYATE, connu sous le pseudo Bluesman rend un dernier hommage au compositeur et saxophoniste camerounais Manu Dibango qui a rendu l’âme, mardi dernier des suites du Covid-19.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une