Plus de résultats
En ce moment
Journée mondiale de la Protection Civile : L'OIPC plaide pour des stratégies na…
Sécurité

Journée mondiale de la Protection Civile : L'OIPC plaide pour des stratégies nationales prenant en compte les situa

2M.ma2M.ma

La Secrétaire générale de l'Organisation Internationale de Protection Civile (OIPC), Mme Mariatou Yap, a souligné l'impératif de repenser les stratégies nationales en prenant en compte les situations exceptionnelles sous l'angle de la protection civile pour des communautés résilientes.

"Sachant que dans beaucoup de cas, la planification budgétaire est calquée sur les situations ordinaires, il s'avère impératif de repenser les stratégies nationales en prenant en compte les situations exceptionnelles sous l'angle de la protection civile pour des communautés résilientes", a affirmé Mme Yap dans un message en vue de la journée mondiale de la protection civile, célébrée cette année dans un contexte marquée par la crise sanitaire et ses répercussions économiques et sociales.

Dans ce message Mme Yap a salué le courage des acteurs et experts de la protection civile du monde entier et leur détermination "à être en tout temps prêts à affronter les situations difficiles afin de préserver ou sauver des vies, des biens et/ou l'environnement".

"Le courage et la détermination, vous en aurez davantage besoin afin de faire face à la crise complexe que traverse la planète depuis fin 2019, du fait de la maladie à coronavirus (COVID-19)", a-t-elle enchainé.

Mme Yap s'est attardée dans ce sens sur les défis liés à la crise de la pandémie du nouveau coronavirus, relevant qu'"afin de contrôler, voire d'arrêter la propagation du virus, de nombreux pays ont mis en œuvre des mesures strictes dont des confinements et des fermetures de frontières pour limiter les mouvements de personnes, ce qui a induit d'importantes perturbations sur le secteur de l'économie à toutes les échelles." En conséquence, le Fonds Monétaire International (FMI) a fortement révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale. Toute chose qui aura également un impact sur la capacité des Etats à répondre aux risques et catastrophes, a-t-elle rappelé.

"Nous devrons alors redoubler d'efforts pour surmonter ces défis", a-t-elle plaidé, soulignant que le thème de la célébration de la Journée Mondiale de cette année est : «une protection civile forte pour préserver l'économie nationale».

Mme Yap a indiqué, en outre, qu'en 2021, l'OIPC, basée à Genève, célébrera son 90ème anniversaire, ce qui en fera l'une des plus anciennes organisations internationales au monde.

Au cours de sa longue histoire, l'OIPC a évolué d'une Association dénommée, « l'Association des Lieux de Genève», fondée en 1931 par le chirurgien français, le Général Georges Saint-Paul, pour promouvoir la création de zones de sécurité au profit des populations vulnérables et les monuments historiques en temps de guerre ; pour devenir, le 1er mars 1972, une organisation intergouvernementale, a-t-elle fait constater.

Cette Organisation, très proche des Etats, est consacrée à la protection des populations civiles, des biens et de l'environnement contre les catastrophes d'origines naturelles ou causées par l'homme, a-t-elle soutenu.

La secrétaire générale de l'OIPC a tenu à réaffirmer, à cette occasion, l'engagement continu de l'Organisation à être toujours à l'écoute de tous les États Membres ou Observateurs ainsi que toutes les autres parties prenantes, pour un renforcement optimal des capacités collectives de réponse aux situations d'urgence causées par la nature ou par l'homme.
 

Les contenus liés

Les articles à la une