Plus de résultats
En ce moment
Italie : 200.000 migrants régularisés pour remédier au manque de travailleurs d…
Société

Italie : 200.000 migrants régularisés pour remédier au manque de travailleurs dans le secteur agricole

2M.ma2M.ma

La pandémie du Covid-19 aura aussi eu raison du secteur agricole  en Italie. Le pays a décidé de riposter en lançant depuis le 1er juin une régularisation massive des migrants en situation irrégulière dans le pays en accordant des titres de séjour.

Le pays a enregistré une baisse considérable des arrivées de travailleurs agricoles en provenance de Roumanie ou de Pologne puisque durant la pandémie les frontières étaient fermées. Alors que les travailleurs marocains ont quant à eux dû rentrer chez eux en février, explique FranceTVinfo.

Ainsi cette opération de régularisation est pour l’heure ouverte jusqu’au 15 juillet en proposant deux axes. Soit les employeurs peuvent demander à régulariser un migrant qu'ils souhaitent embaucher, soit les migrants irréguliers peuvent demander un permis temporaire de six mois pour travailler. Deux options qui ne sont pas ouvertes à ceux qui n’ont jamais travaillé dans les secteurs prévus par la réforme et aux employeurs déjà condamnés pour des délits liés à l'embauche illégale.

Une main d’œuvre plus que jamais sollicitée et qui pourrait aider l’Italie à se relever après cette crise. Dans ce sens, la ministre italienne de l’Agriculture Teresa Bellanova soutenait récemment que le pays « a besoin de 270.000 à 350.000 travailleurs saisonniers dans le secteur agricole », raison pour laquelle les immigrants irréguliers bénéficieront d’un accompagnement pour s’installer.

La même source précise aussi que d’autres secteurs d’activité manquent de main d’œuvre, comme l’hôtellerie ou les soins aux personnes âgées. Une décision particulière qui ne met pas tout le monde d’accord. A l’instar du maire de Bergame, Giorgio Gori, qui dénoncent une mesure qui encouragerait la migration irrégulière vers l’Italie.

Pour rappel, le Maroc et l’Italie ont récemment autorisé des travailleurs marocains à rejoindre l’Italie, en pleine crise sanitaire, pour sauver la saison agricole dans certaines régions.

Les contenus liés

Les articles à la une