Plus de résultats
En ce moment
A l'insu des utilisateurs, Instagram conservait des photos et messages supprimé…
Réseaux sociaux

A l'insu des utilisateurs, Instagram conservait des photos et messages supprimés depuis plus d'un an!

2M.ma2M.ma

Un chercheur en sécurité a reçu une prime de 6000 $ après avoir trouvé qu’Instagram conservait ses photos et ses messages privés sur ses serveurs plus d’un an après les avoir supprimés.

Saugat Pokharel avait demandé une archive de ses photos et ses messages à la plateforme et c’est là qu’il a découvert que certaines de ses données personnelles continuaient d’exister sur les serveurs d’Instagram bien qu’il les ait supprimé il y’a plus d’un an, a-t-il expliqué au site spécialisé Techcrunch.

Il n'est pas rare que les entreprises stockent des données fraîchement supprimées pendant un certain temps jusqu'à ce qu'elles puissent être définitivement supprimées de leurs réseaux, systèmes et caches. Pour Instagram, cette période de flottement est de 90 jours. Mais Pokharel a découvert que ses données supprimées il y a plus d'un an étaient toujours stockées sur les serveurs de la plateforme et pouvaient être téléchargées à l'aide de l'outil de téléchargement de données de l'entreprise.

Cette découverte de Pokharel remonte à octobre 2019. dernier. À l’époque, Instagram lui a assuré que ce n’était qu’un bug. Le réseau social, qui a remis une prime de 6000 dollars au chercheur pour le remercier d’avoir pointé du doigt ce problème, a affirmé avoir réglé le problème et qu’aucune preuve d’exploitation de ces données à des fins malveillantes n’a été signalée.

Les contenus liés

Les articles à la une