Plus de résultats
En ce moment
"Excellence in Africa" : six centres de compétence en éducation digitale verron…
Digital

"Excellence in Africa" : six centres de compétence en éducation digitale verront le jour en Afrique

2M.ma2M.ma

Dans le cadre de l'initiative conjointe "Excellence in Africa" de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et de l'Université Polytechnique Mohammed VI (UM6P) de Benguérir, six centres de compétence en éducation digitale (C-CoDE) verront le jour dans des universités africaines.

D’après un communiqué de l’UM6P, le Centre EXAF-EPFL vient de dévoiler les six premiers lauréats qui accueilleront les futurs centres de compétence en éducation digitale, à l’issue de la seconde phase de l’appel à candidatures pour la création des centres de compétence en éducation digitale.
Et de souligner que les 20 dossiers retenus ont été évalués par des experts de l’Association des Universités Africaines (AUA), de l’EPFL et de l’UM6P.

Il s’agit de "The Nelson Mandela African Institution of Science and Technology" (Arusha, Tanzanie), "Moi University" (Kenya), "Kabale University (Ouganda), "University of Abuja" (Nigeria), Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (Dakar, Sénégal) et de l'Université Nangui Abrogoua (Abidjan, Côte d’Ivoire).

La transition des universités vers l'enseignement numérique, avec l'intégration durable des outils et technologies numériques et l'adoption d'approches pédagogiques nouvelles, exige des compétences et des qualifications actualisées, souligne la même source.

En effet, la création des C-CoDE, qui rassemblent ces compétences pédagogiques et technologiques dans le même espace, accompagnera cette transition numérique pour les universités sélectionnées et aura un impact élargi aux niveaux national et régional.

Au cours des deux années à venir, le projet développera une partie "hard" et une autre "soft", note le communiqué, expliquant que "c’est donc la construction d’un studio avec l’équipement multimédia et l’infrastructure informatique nécessaire à la production des cours en ligne (MOOC- Massive Open Online courses), qui sera mise en place".
Il s’agira par ailleurs de former, dans chacune des universités, des techniciens à l’exploitation du studio de production, mais également des experts résidents en ingénierie techno-pédagogique, ainsi que quelques dizaines de professeurs à l’enseignement numérique.

La création de ces centres permettra d’assimiler des outils et des pratiques pédagogiques d’enseignement à l’aide du numérique, mais également de réaliser des cours et de les mettre à la disposition de l’ensemble de la communauté des apprenants. Ce sont donc les stratégies d'apprentissage, les plans de cours et les modèles de cursus qui seront revus dans une perspective digitale, ajoute-t-on de même source.

Pour rappel, dans la première phase de l’appel à candidatures à l’été 2020, pas moins de 44 candidatures complètes sont parvenues au Centre EXAF. 

Les contenus liés

Les articles à la une