Plus de résultats
En ce moment
Etude : l’Intérieur, le ministère le plus questionné au Parlement
Parlement

Etude : l’Intérieur, le ministère le plus questionné au Parlement

2M.ma2M.ma
Modifié le

Une étude réalisée par Othmane Bentaouzer, chercheur chargé de projet à l'organisme Tafra, se penche sur le travail des parlementaires et leurs activités au sein de la chambre des représentants, notamment les questions posées aux ministres. 

Dans le cadre de son mémoire de master en sciences politiques à l’Université Mohamed V, le chercheur Othmane Bentaouzer, chargé de projet à Tafra, a collecté l’ensemble des questions écrites et orales adressées par les membres de la Chambre des représentants au gouvernement durant la législature 2011-2016, soit près de 40 000 questions, pour en tirer quelques conclusions intéressantes. 

Premier constat de l'étude, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) est le parti qui a le plus souvent recours aux questions parlementaires avec environ 25 000 questions, soit plus de la moitié de celles qui ont été posées au cours de la législature. Suivi par l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) dont les députés ont posé près de 12 000 questions, soit 25% du total des questions adressées au gouvernement. Les autres partis siégeant à la Chambre des représentants ont chacun posé moins de 5 000 questions.

Sur le plan individuel, l'étude fait une comparaison significative: Si Mokhtar Rachdi, député USFP à la circonscription de Jerada a posé plus de 2100 questions en 5 ans, Yasmina Baddou, ancienne ministre de la Santé et députée du parti Istiqlal de la circonscription d’Anfa à Casablanca n’a posé qu’une seule question.

L’Intérieur, à la tête des ministères questionnés

L’Intérieur est le ministère plus fréquemment interrogé avec 8265 questions, soit 17,5% des questions reçues ; suivi du ministère de l’Education nationale avec 4176 questions (9%), puis du ministère de l’Equipement avec 4079 questions (8,6%). Cependant, le taux des réponses varient d'un ministère à l'autre. selon l'étude, le ministère de l’Intérieur affiche un taux de réponse de 29,6% soit le taux le plus faible. Le ministère de la Santé a par ailleurs répondu à près de 80% des questions posées par les députés. 

Les contenus liés

Les articles à la une