Plus de résultats
En ce moment
Espagne : Une enquête a été ouverte sur le décès de trois détenus, dont un Maro…
Espagne

Espagne : Une enquête a été ouverte sur le décès de trois détenus, dont un Marocain, dans un centre pénitentiaire

2m.ma2m.ma

Trois détenus du centre pénitentiaire de Perogordo (Ségovie, au nord-ouest de Madrid) ont été retrouvés morts dans leurs cellules entre dimanche et lundi derniers.  Selon des sources au sein de l’établissement pénitentiaire, relayées par le média espagnol Zamora24horas, ils étaient âgés entre 25 et 38 ans.

Le premier corps sans vie a été découvert dimanche vers 13 heures par des responsables. Ces derniers ont essayé de le réanimer en attendant l'arrivée des services médicaux, sans succès. De nationalité marocaine, le défunt était âgé de 25 ans.

Les deux autres détenus, qui partageaient la même cellule, ont été retrouvés morts lundi aux alentours de 8 heures. Il s’agit d’un Roumain âgé de 25 ans et d’un Péruvien de 38 ans. Une enquête a été ouverte dans ce sens par le centre qui reconnait que les défunts n’ont bénéficié d’aucun suivi ou soins psychiatriques.

Le porte-parole du principal syndicat de fonctionnaires (CSIF) à Ségovie, Fermín Pinto a déclaré que ces trois décès étaient dus à des raisons « multifactorielles ». Et d’ajouter qu’il ne s'agit pas d'une situation de « cause à effet ».

Il a de plus dénoncé que les carences du système affectent gravement la qualité de vie de tous les détenus et des travailleurs. Selon le CSIF, dans la prison de Ségovie, il reste encore plus de 50 postes à pourvoir. Parmi ces postes, une trentaine est destinée à des surveillants, six éducateurs, trois juristes, un psychologue, deux médecins, une infirmière et une assistante.

Les contenus liés

Les articles à la une