Plus de résultats
En ce moment
Energies renouvelables : les acteurs concernés en conclave à Agadir du 27 au 30…
Environnement

Energies renouvelables : les acteurs concernés en conclave à Agadir du 27 au 30 novembre pour la IRSEC’19

2M.ma2M.ma

La ville d’Agadir accueille du 27 au 30 novembre prochain la 7ème Conférence Internationale sur les énergies renouvelables et durables (IRSEC’19). Organisée par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI) et ses partenaires, cette conférence a pour particularité de présenter de nouveau travaux de recherche dans le domaine des énergies renouvelables.  

Après une 6ème  édition de l’IRSEC tenue  en décembre 2018 à Rabat, cette année la Conférence renforce sa vocation d’espace d’échange entre les experts, les chercheurs, les industriels et les décideurs aux domaines des énergies renouvelables et efficacité énergétique.

Selon un communiqué des organisateurs, la conférence ouvre d’abord « la voie aux possibilités de mise en relation et aux opportunités de collaboration entre les différents acteurs intervenants dans le secteur des énergies renouvelables ».

Dans ce sens, le champ d’application de cet événement couvre un large éventail de sujets d’actualité, notamment les technologies liées aux énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les énergies vertes, les changements climatiques, les systèmes énergétiques durables et les réseaux intelligents.

Un premier bilan sur le nombre de publications scientifiques qui ont fait leur inscription sur le site de l’événement fait état de plus de 1.100 publications indexées dont 50% du Maroc.

En outre, un appel est ouvert jusqu’au 3 septembre prochain pour inviter les chercheurs du monde entier à soumettre leurs travaux de recherche (http://med-space.org/irsec19/submission).

Un comité de plus de 120 experts évaluera les travaux pour sélectionner ceux qui seront invités à présenter leurs projets à l’IRSEC’19.

L’évènement est organisé par l’Espace méditerranéen de technologie et d’innovation (MSTI) en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) et l’Université Mohammed V de Rabat (UM5).

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une