Plus de résultats
En ce moment
En Chine, le coronavirus a été détecté sur des emballages de crevettes équatori…
Chine

En Chine, le coronavirus a été détecté sur des emballages de crevettes équatoriennes

2M.ma2M.ma

La Chine a annoncé vendredi avoir découvert des traces de coronavirus sur des emballages de crevettes en provenance d'Equateur.


Des échantillons prélevés sur un conteneur et des paquets de crevettes blanches du Pacifique ont été testés positifs au nouveau coronavirus dans les ports chinois de Dalian et Xiamen, a annoncé l'Administration des Douanes du pays.

Des prélèvements effectués à l'intérieur même des paquets et sur les crevettes proprement dites se sont en revanche avérés négatifs, a précisé devant la presse un porte-parole des Douanes, Bi Kexin.

La Chine s'inquiète pour la sécurité des produits alimentaires depuis la découverte le mois dernier d'un foyer épidémique dans un gigantesque marché de gros du sud de Pékin. Des traces de virus y ont été isolées sur une planche à découper du saumon d'importation.

Bi Kexin a précisé que les Douanes avaient depuis testé plus de 220 000 échantillons prélevés sur des produits alimentaires et leurs emballages mais qu'aucun autre produit ne s'était avéré positif.

La présence du virus sur les paquets de crevettes ne signifie pas forcément que cet aliment est contagieux, a-t-il souligné. Pékin a par ailleurs bloqué les importations de plusieurs producteurs étrangers touchés par le nouveau coronavirus, notamment le volailler américain Tyson Foods et les abattoirs allemands Tönnies.

A noter que l'Equateur est l'un des pays les plus touchés d'Amérique latine par la pandémie, avec plus de 62 000 cas de Covid-19, dont près de 5 000 décès. Les autorités font également état de plus de 3 000 décès probablement dus au nouveau coronavirus, mais non confirmés faute de tests.
 

Les contenus liés

Les articles à la une