Plus de résultats
En ce moment
Guerguarat: Les présidents des deux Chambres du parlement informent les organis…
Sahara marocain

Guerguarat: Les présidents des deux Chambres du parlement informent les organisations de la réalité de la situation

2M.ma2M.ma

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, ont informé les organisations et unions parlementaires régionales et internationales de la réalité de la situation au poste-frontière d'El Guerguarate ainsi que de la justesse, de la sagesse et de la sérénité de l'intervention pacifique marocaine dans la région.

Selon un communiqué conjoint des deux chambres, les présidents des deux institutions législatives ont communiqué avec ces organisations et unions parlementaires dans le cadre de la diplomatie parlementaire active pour élever la voix sincère et juste du Maroc auprès des différentes organisations et forums parlementaires régionaux et internationaux.

Ils ont à cet égard mis l'accent sur la sacralité de la première cause nationale, dont la légitimité historique, juridique et réaliste a confirmé la crédibilité de la position marocaine, soulignant le consensus national constant et permanent derrière SM le Roi Mohammed VI.

Les messages adressés aux présidents des diverses organisations et unions parlementaires régionales et internationales ont passé en revue les provocations dangereuses et inacceptables de la part des milices du polisario, après leur incursion illégale et illégitime, depuis le 21 octobre dernier, à El Guerguarate au Sahara marocain, et leurs manœuvres et pratiques criminelles et intimidantes, entravant la liberté de circulation civile et commerciale, souligne-t-on de même source.

Ils rappellent aussi la série des transgressions similaires qui se sont prolongées au cours des quatre dernières années, lesquelles ont fait l'objet de mises en garde de la part du secrétaire général de l'ONU et constitué une flagrante violation des résolutions du Conseil de sécurité qui a appelé le polisario à mettre fin à ces actions déstabilisatrices.

Les deux responsables ont, également, affirmé que le Maroc, après s'être engagé à la plus grande retenue et avoir donné toute latitude pour trouver une solution diplomatique grâce aux bons offices de l'ONU, n'avait d'autre choix que de s'acquitter de ses responsabilités et d'accomplir son devoir légitime, en pleine harmonie avec la légitimité internationale, pour protéger la zone frontière reliant le Royaume et la Mauritanie voisine, en mettant fin à l'état d'obstruction résultant des pratiques subversives et intimidantes des milices armées du polisario et en rétablissant la liberté de circulation civile et commerciale, sous les Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et chef d'état-major général des FAR, pour rétablir la liberté de circulation dans le passage d'El Guerguarate, le sécuriser et l'ouvrir au transport civil et commercial, pacifiquement, sans tirer une seule balle ni aucune menace pour la sécurité des civils".

Le Parlement marocain a, également, souligné que le Maroc, selon l’entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI, du lundi 16 novembre, avec le Secrétaire Général de l'ONU António Guterres, continuera à prendre les mesures nécessaires pour rétablir l'ordre et assurer la circulation sûre et fluide des personnes et des marchandises dans cette zone située à la frontière avec la Mauritanie, affirmant qu'il continuera à soutenir les efforts du Secrétaire Général des Nations Unies, dans le cadre du processus politique, qui doit être repris sur la base de critères clairs, avec l'implication des véritables parties à ce conflit régional, afin de trouver une solution réaliste et réalisable dans le cadre de la souveraineté du Royaume.

Les présidents des deux Chambres du parlement ont, en outre, réitéré l'expression des sentiments de gratitude et de considération profonde pour les positions des pays amis et frères rejetant l'atteinte à l'unité et à la stabilité du Maroc et soutenant ses opérations pacifiques visant à instaurer la liberté de mouvement civil et commercial et la sécurité et la stabilité aux frontières maroco-mauritaniennes et dans la région dans son ensemble.

Ils ont, dans ce sens, assuré, à travers ces messages, que l’information des présidents et chefs d'organisations et unions parlementaires régionales et internationales s'inscrit "dans le cadre de la mise en application des valeurs de dialogue et de concertation, saluant les liens forts existant entre le Parlement marocain et ces organisations, ainsi que pour mettre en lumière les positions fraternelles et nobles de nombreuses organisations, à travers leur plein appui aux efforts du Royaume et des Nations Unies pour trouver une solution pacifique et définitive au conflit artificiel sur le Sahara marocain, de manière à préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc", conclut le communiqué.

 

Les contenus liés

Les articles à la une