Plus de résultats
En ce moment
Football

Deuil et amertume, le football pleure son "gamin en or", Maradona

2M.ma2M.ma

Légende du football, l'Argentin Diego Maradona est mort mercredi à 60 ans, laissant le monde du sport en deuil devant la disparition d'un des joueurs les plus doués, les plus charismatiques et les plus controversés de l'histoire.

Le "Pibe de Oro" ("gamin en or"), l'auteur de la "Main de Dieu", Diego Armando Maradona est décédé des suites d'un arrêt cardiaque en Argentine, selon son porte-parole Sebastian Sanchi.

L'Argentine a immédiatement décrété trois jours de deuil national dans le pays qui perd l'une de ses personnalités les plus adulées, et plongeait mercredi dans les larmes.

Une minute de silence sera respectée mercredi et jeudi dans les stades européens en Ligue des champions et en Ligue Europa pour lui rendre hommage, a annoncé l'UEFA, tandis que le stade de Naples restera allumé toute la nuit.

Le légendaire numéro 10 a aussi étincelé en équipe nationale, sous le maillot de l'Albiceleste. Son but de la main contre l'Angleterre en quart de finale du Mondial-1986, qu'il avait aussitôt rebaptisé "main de Dieu", restera comme l'une des images les plus mémorables de l'histoire du football, tout comme son second but, tout en dribbles et en culot, dans cette rencontre au stade Aztèque de Mexico.

Après une finale perdue en 1990, l'histoire avec le Mondial finira mal, par une exclusion lors de l'édition 1994 après un contrôle antidopage positif. Le crépuscule sportif pour Maradona malgré plusieurs tentatives de retour.

Moins retenus, ses passages sur les bancs des entraîneurs l'auront mené de la sélection argentine (2008-2010), au Mexique, et finalement au Gimnasia La Plata en Argentine, où il exerçait encore juste avant sa mort.

Faut-il le rappeler, l’Argentin avait pris part en 2016 à un match gala organisé à Laâyoune, à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte, aux côtés d’autres légendes du ballon rond mondial.

Ce match de gala, initié par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avait connu la participation également du Ghanéen Abedi Pelé, du Libérien George Weah, de l’Italien Alexandro Altobelli, du Brésilien Rivaldo, du gardien colombien René Higuita, de l’Espagnol Michel Salgado, ainsi que d’autres noms qui ont marqué de leur empreinte le football africain et mondial.

 

Les contenus liés

Les articles à la une